DE L’ESPOIR POUR LES GÉNÉRATIONS FUTURES?

Certains jours j’ai peine à voir la stagnation des humains dans la situation critique et dangereuse dans lequel nous nous trouvons. Je sais par expérience que cette stagnation et immobilité viennent des conditionnements et programmations que le système propage si insidieusement dans toutes les étapes de notre vie. Le résultat c’est que même des gens éveillés spirituellement se bornent à un travail morne et illogique, cantonné dans le système.

Je suis un problème ou un remède ? Je vais vous donner l’heure juste ici : regardons notre mode de vie, notre habitation, nos consommations, nos vêtements (sont-ils en fibres bio ?), notre utilisation des transports, toute l’empreinte écologique que chaque aspect de ces activités et consommations, minute par minute, inflige à la terre.  Regardez en contrepartie les activités que vous avez pour protéger activement l’environnement c’est-à-dire un territoire précis, des arbres des animaux précis pour lequel vous avez assumé une responsabilité à très long terme, seule manière d’assurer la guérison permanente de la terre et une vie saine pour votre famille.  Est-ce que le calcul, la somme de ces 2 aspects de votre empreinte au sein du monde donne un résultat qui protège ou détruit l’environnement ?

Soit vous faites partie du problème soit vous faites partie de la solution.  Cela vient des conditionnements et des programmations du système de pouvoir continuer à vivre de cette manière, avoir de belles paroles, de hautes pensées, se penser spirituel, tout en continuant à vivre dans un mode de vie qui détruit le monde.  Si vos activités ne protègent pas un environnement précis pour laquelle vous avez pris responsabilité, vous fonctionnez sur des conditionnements et des programmations mises en place par les forces de l’ombre et malgré toutes vos belles paroles vous êtes un problème pour le monde.

Je suis cru et je sais que ces mots sont durs pour beaucoup d’entre nous.  Si je me permets de les exprimer, c’est parce que je n’ai personnellement jamais fait de concessions face au système.  Depuis l’école secondaire, depuis l’âge de 14 ans, je travaille pour transformer notre mode de vie, éveiller les consciences, protéger l’écologie, dénoncer les lavages de cerveau dont la population est victime, les mensonges et les perversions de la civilisation et en cherchant à trouver et proposer des solutions en agissant au quotidien, pas juste en parler, mais faire. Je n’ai jamais fait autre chose. Je n’ai jamais été salarié dans le système. Je n’ai jamais intégré le système et il me le rend bien, je suis souvent attaqué et diffamé par les bio robots de l’ombre.  Et j’ai remarqué que lorsque cela arrive toutes ces personnes qui avaient tant de belles paroles et une si haute opinion disparaissent en me rendant coupable de ces attaques, se lavant les mains et se cachant dans leurs quotidiens au service d’une machine aveugle et inconsciente qui détruit le monde.  Les vrais guerriers pour la terre sont rares. Je sais les reconnaître puisque j’en suis.

Sachez aussi que du moment que vous prenez la décision de travailler pour la terre et d’enligner vos activités pour éventuellement protéger un bout de terre, même si ce n’est qu’un jardin en pots sur la toiture de l’immeuble ou un jardin communautaire au centre-ville, vous commencez à devenir utiles et précieux pour la terre.  Devenir précieux pour la terre veut dire que vous devenez aussi un ami pour les animaux, pour les plantes, pour les pierres et pour tous les êtres qui partagent la terre avec nous.

Tout commence avec une pensée, un rêve. Il ne s’agit dans l’immédiat que d’imaginer ce que serait un monde couvert de domaines familiaux ! Il n’en faut pas plus les premières journées. Du moment que vous nourrissez ce rêve, il commence à se manifester.  Une fois que le rêve apparaît, il faut agir au quotidien là où on se trouve.  Vous êtes au centre-ville de Paris ? Semer des fleurs, encourager les jardins communautaires, amener une plante en pot au bureau, il y a mille et une manières de guérir la terre.  La terre du centre-ville est aussi une terre sacrée. Le système technocratique c’est la mort, elle construit ses machines et immeubles avec de la matière morte puisqu’elle tombe toujours un jour ou l’autre en panne ou en décrépitude.

La nature c’est la vie. Elle ne tombe jamais en panne. Elle a été fortement torturée, mais elle aussi demande la guérison. On ne peut l’abandonner il faut qu’elle aussi soit ramener du pays de l’irréalité. Vous vous y trouvez ? Commencez là vos activités pour la terre. C’est un processus, on ne peut pas tout faire dans une journée, mais il faut faire, même si ce n’est que des germinations dans la cuisine, ou le choix de ne plus manger de viande, mais rêver et agir, aujourd’hui, comme nous le pouvons, dans la mesure de nos possibilités.

Bon courage ! Je sais que nous allons réussir à nous guérir et guérir la planète. Depuis qu’Anastasia est à l’œuvre, ses volumes publiés et devant l’immense réponse des millions de personnes qui l’ont lu surtout en Russie, mais aussi ailleurs, mes visions de la purification planétaire ont disparu.  Je vois maintenant un avenir glorieux et des domaines familiaux comme autant de petits paradis partout sur terre, sans industrie, sans guerres, sans pollution, sans pauvreté, une évolution fulgurante d’avoir été gardé si longtemps sous le joug de l’ombre, et des enfants d’une beauté merveilleuse et l’amour partout. Voilà!  Je sais aussi que prendre conscience de certaines réalités est parfois pénible, mais la vérité conduit toujours à la lumière. Encore bon courage !

Paix, lumière et amitiés,

Pour la terre et les enfants de demain

Aigle Bleu

 

7 réflexions au sujet de “DE L’ESPOIR POUR LES GÉNÉRATIONS FUTURES?”

  1. Merci beaucoup Aigle bleu pour ce message, qui donne l’espoir et la force pour continuer sur le bon chemin. Je viendrai vous écouter vendredi 2 mars à Paris, à tout bientôt
    Françoise

  2. Merci Aigle Bleu pour ce texte criant de Vérité… et d’Amour Pur.
    Je porte un Amour incommensurable et toujours Ouvert « au Grand Esprit » ; et, lorsque je me trouve en présence de personnes ‘agitées’, ou que qqcose me contrarie, même qque peu, instinctivement cette « mini Prière Amérindienne » sort de mon coeur :
    –« Grand Esprit, Toi qui est Lumière, descend en moi et apporte-moi La Paix et La Sérénité ». —
    Maryse (de Haute-Provence en France).

  3. L ignorance et la peur sont des maux coriaces qu’ il faut soigner avec persévérance et détermination pour que l ‘Amour enfin rayonne tout son potentiel de guérison…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.