QUELQUES PENSÉES ENCORE SUR L’ÉTAT DU MONDE -suite d’hier

Pour faire suite à mon article hier, je pense que l’antidote à l’orgueil pourrait être l’humilité.  J’ai toujours pensé que l’humilité c’est simplement voir les choses telles qu’elles sont. Si on voit la réalité du monde, on s’aperçoit qu’on n’existe pas seuls, qu’on est en interrelation avec l’ensemble du monde, de la plus petite fourmi aux galaxies qui brillent dans la nuit.  De comprendre sa place au sein du monde, une des prémices de l’éducation donnée par les traditionalistes des Premières Nations par le biais de la quête de vision et la loge de lune, nous donne une perspective, une vision de la réalité des choses et l’humilité émerge alors naturellement.  On ne pourrait qu’être humble devant de telles splendeurs, une telle perfection qu’est la création! Humilité ne veut pas dire soumission, l’humilité c’est l’émerveillement devant l’immensité de la création (et je rejoins ici Weena qui parlait de révérence hier) et comprendre qu’on fait partie de cette perfection, qu’on a son rôle à jouer.  On veut alors accomplir notre mission d’être avec respect et harmonie. L’humilité nous permet de rester à notre place et permet le bonheur, la joie, l’extase et la béatitude. L’orgueil veut nous hisser sur un trône de pouvoir, d’importance et même de gloire, et là, n’étant plus à notre place, on récolte envie, jalousie, haine, violence, colère, et souffrances et on sème la destruction.

Dans ma page sur l’éducation, je parlai de l’importance du cercle.  Le cercle enseigne l’humilité et a gardé sa place.  Dans le cercle on apprend à écouter l’autre et à parler au bon moment. Dans les conseils communautaires des Premières Nations et des conseils de communautés de la plupart des peuples indigènes de par le vaste monde, les décisions étaient prises en cercle, dans l’esprit du consensus. Pour les peuples premiers, la démocratie des Nations actuelles  sont des institutions qui créent l’inégalité, la corruption, la prise du pouvoir par ceux qui sont assoiffés par le pouvoir, bref à permettre que l’orgueil puisse gouverner.  On le voit très bien par la difficulté qu’ils ont, les gouvernements démocratiques, de présenter des excuses pour les erreurs qu’ils ont commises.  On fait beaucoup d’erreurs dans un système démocratique. La raison de cela a été expliquer dans mon volume LA PHILOSOPHIE DE LA NATURE. Par contre, dans un cercle où les décisions sont prises par consensus on prend toujours la meilleure décision puisqu’il n’y a pas d’opposition, pas de compétition, tous travaillent vers un même bût et chacun peut continuer à poser des questions et retenir sa voix d’approbation jusqu’à ce qu’il ait obtenu entière satisfaction que la décision soit la meilleure pour la communauté ou la nation.  Ce cercle existait aussi dans les conseils nationaux et dans l’assemblée des Nations Unies des Iroquois et d’autres confédérations de Premières Nations. Le cercle enseigne l’humilité. Et je pense que c’est là la réponse à nos recherches.  Il faut que le cercle ( qui commence avec l’individu, le couple et la famille pour s’étendre jusqu’au cosmos) soit réactivé et qu’il s’étende sur toute la terre.  Il faut que tous les peuples se rencontrent dans l’esprit du cercle, dans des conseils où les décisions sont prises par consensus. Nous pourrions alors cultiver l’humilité dans tous les dirigeants qui serait alors beaucoup plus respectueux du peuple, qui sauraient écouter la voix de la nation et la représenter au sein de l’assemblée des nations de manière juste.  La justice, l’harmonie et la paix reviendraient sur terre et de manière permanente, car nous n’aurions que des gens justes et vrais au pouvoir.  Effectivement, dans un système d’élection par consensus les élus sont toujours la crème, les meilleurs parmi les meilleurs, puisqu’il ne s’agit que d’une seule voix de désapprobation (qui doit alors énoncer des réalités, car on sait être respectueux dans les communautés gouvernées par le cercle) pour empêcher qu’une personne avec de mauvaises intentions parvienne au pouvoir.

J’ai écris un livre qui est entièrement dédié au cercle.  LE CERCLE DE TOUTE NOS RELATIONS.

Si vous avez d’autres pensées à ce sujet, des questions ou des commentaires S.V.P. n’hésitez pas à me les écrire, je pense que c’est très important de raffinée ensemble nos réflexions car c’est seulement ensemble que nous pourrons trouver des solutions à nos problèmes actuelles.

Joie, Amour et Paix

Aigle Bleu

3 réflexions au sujet de “QUELQUES PENSÉES ENCORE SUR L’ÉTAT DU MONDE -suite d’hier

  1. Hommage au monde nature :
    Le matin m’éveille à sa source,
    La journée m’enthousiasme de ressources
    Le soir insuffle sa sérénité en mon cœur
    Et la nuit je suis gratitude en son honneur.
    Que la persévérance du Colibri face au feu, nous accompagne…

  2. Bonjour
    J’ai toujours l’impression d’ être ensevelie d’un baume apaisant, toutes les fois que je lis vos articles.
    Dans ce monde difficile, le moral a besoin a besoin de se régénéré par de beaux textes.
    Cordialement
    Une française de Picardie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.