LES CHEVEUX LONGS DANS LA TRADITION AMÉRINDIENNE (nouvelles données en fin d’article*)

Oui ce sont mes cheveux! 🙂

La manière dont un peuple se coiffe est un alignement de sa pensée; les tresses (l’unité de pensée), les cheveux attachés (la sûreté de la pensée) et la couleur (la conviction de la pensée). L’aspect des cheveux a une grande importance, car chaque style représente un état d’esprit différent. Les cheveux sont largement considérés comme une extension des pensées. Leurs styles sont particulièrement importants, car ils dépeignent et annoncent la participation à divers événements.

Le style des cheveux indiquait votre état de gaieté ou de deuil à un moment donné, si vous êtes célibataire ou marié(e), votre âge et votre statut tribal. C’est une représentation de vos sentiments et de votre situation de vie. Les différents styles marquent l’appartenance à une tribu et certains sont portés pour indiquer les temps de paix ou de guerre. Les cheveux ne sont tout simplement pas un accessoire de mode pour la construction esthétique, c’est littéralement l’apogée de l’expression spirituelle et une source de force, d’intuition et de puissance.

Généralement, nous pensons que les cheveux sont simplement une question de préférence personnelle, mais c’est beaucoup plus que cela. Tous les poils sur votre corps sont là pour une raison. Les poils sur les jambes régulent le système glandulaire et stabilisent le champ électromagnétique d’une personne. Les poils sous les aisselles protègent la zone très sensible des systèmes nerveux parasympathique et sympathique qui affectent le cerveau et le niveau d’énergie.

Les sourcils protègent les yeux du soleil et de la sueur. La barbe des hommes couvre le centre de la lune grâce au menton et les protège de la haute énergie de la lune. Les cheveux au-dessus de la tête sont très longs, tandis que les poils sur le corps sont courts.

S’ils ne servaient que pour la chaleur, les cheveux sur le corps seraient longs aussi. Les cheveux longs sont seulement situés au-dessus du cerveau. Nous sommes pratiquement les seules créatures conçues de cette façon. En effet, les cheveux sont une antenne pour recevoir des images du monde subtil qui nous entoure.

L’intelligence naturelle du corps compte maintenir en vigueur ses poils. Si vous autorisez les cheveux de la tête à pousser tranquillement; ils se développeront jusqu’à une certaine longueur requise par votre corps, puis ils s’arrêteront de pousser. Peut-être vous aurez remarqué que les Sikhs, qui ne coupent pas leurs cheveux, ont une longueur de cheveux différente chez chaque personne. Car chaque organisme a sa propre exigence. Les cheveux reflètent aussi la santé d’un individu.

Il a été prouvé scientifiquement que les gens qui ont les cheveux longs ont tendance à être moins fatigués, plus énergétiques et moins susceptibles de souffrir de dépression. Les gens qui ont des longs cheveux conservent également l’énergie et ne ressentent pas le froid de l’hiver de la même façon que les personnes avec les cheveux courts. Une personne à courte chevelure aurait tendance à gaspiller son énergie corporelle plus vite. Une personne qui coupe ses cheveux tout au long de sa vie oblige son corps à produire 22 mètres de cheveux de remplacement. Une personne qui garde ses cheveux ne produit que 1,5 mètre de cheveux au cours de sa vie.

Pensez à l’histoire de Samson et Dalila dans la Bible. Il a perdu sa force quand elle lui a coupé ses cheveux. Un autre exemple: cela était aussi pratiqué pour humilier les peuples conquis par la Chine, Gengis Khan les fit couper en leur faisant une frange sur le front! (les franges couvrent le 3e œil, inhibant l’intuition et la connaissance subtile). La première action violente qu’on fait les religieux à qui les gouvernements canadiens et américains ont confié le génocide culturel, émotionnel et sexuel des nations amérindiennes a été de coupé les cheveux des enfants qui ont été emprisonnés souvent à la pointe du fusil dans les écoles résidentielles.

Les cheveux sont des conducteurs d’énergie électromagnétique corporelle. Un peu comme des fils d’antenne radio, l’induction provoque le conducteur d’énergie électromagnétique à induire un courant dans une section de conducteurs adjacents. Cela signifie que lorsque vous embobinez un conducteur, le signal devient beaucoup plus fort. La chevelure agit comme des antennes, et conduit l’énergie corporelle.

Les cheveux ont également la capacité d’émettre des courants énergétiques et des fréquences dans l’environnement. Cela a été vu dans des expériences impliquant la photographie Kirlian.

En outre, avoir une longue chevelure protège le dessus de la tête de l’exposition au soleil et de la chaleur, contribue à la canalisation de l’énergie solaire et à l’amélioration d’absorption de la vitamine D. Le corps fait pousser des cheveux pour une raison.

Ainsi, les Amérindiens avaient de bonnes raisons de traiter les cheveux comme une composante nécessaire à leur vie spirituelle. Comme la nature, les cheveux doivent prospérer à leur rythme. Ils peuvent apporter un sentiment de joie et de réconfort dans certaines circonstances. Si nous avons été créés à l’image de la nature divine, pourquoi ne pas embrasser notre état naturel?

La puissance spirituelle des cheveux longs selon les Amérindiens

Yogi Bhajan était un gourou et immigrant indien qui introduit le yoga Kundalini aux États-Unis. Sur le thème de la coupe des cheveux, il a dit:

« Nos coupes de cheveux pourraient être juste une tendance, mais si nous les étudions, nous constaterons que nous nous sommes souvent privés de l’une des plus précieuses sources d’énergie de la vitalité humaine … Quand les cheveux sur votre tête sont autorisés à prendre pleinement vie et à atteindre une longueur mature, du phosphore, du calcium et de la vitamine D sont produits et pénètrent dans le liquide lymphatique, et éventuellement dans le liquide céphalo-rachidien à travers deux conduits situés au-dessus du cerveau. Ce changement ionique crée une mémoire plus efficace et conduit à une plus grande énergie physique, à une amélioration d’endurance et de patience … Vos cheveux ne sont pas là par hasard. Ils ont un but précis, que certains sages découvriront et dont d’autres se moqueront ».

*

Enfin voici une histoire que j’ai retrouvée tout récemment sur FB :

Histoire rapporté par C. Young

Cette information sur les cheveux semble avoir été cachée au public depuis la guerre du Vietnam.

Notre culture amène les gens à croire que les coiffures sont une question de préférence personnelle, que c’est une affaire de mode et/ou de commodité et que la manière dont on se coiffe n’est qu’une histoire d’esthétique. Pourtant pendant la guerre du Vietnam, une description entièrement différente s’est révélée, qui a été soigneusement dissimulée et cachée au public.

Au début des années 90, Sally [le nom a été changé pour protéger la vie privée] était mariée à un psychologue diplômé qui travaillait dans un centre médical de l’état de Virginie. Il travaillait pour des vétérans de l’armée victimes de troubles de stress post-traumatiques. La plupart avaient servi au Vietnam.

Sally disait : “Je me souviens clairement d’un soir où mon mari revint à la maison avec dans les mains un gros dossier officiel. Dedans se trouvaient des centaines de pages de certaines études demandées par le gouvernement. Il ressentit un choc en regardant le contenu. Ce qu’il a lu dans ces documents a complètement bouleversé sa vie. À partir de ce moment-là mon conservateur de mari laissa pousser ses cheveux et sa barbe et ne les coupa plus jamais. Encore mieux, le centre médical le laissa faire et d’autres hommes très conservateurs de l’équipe suivirent son exemple. En lisant les documents, j’appris pourquoi. Il semble que pendant la guerre du Vietnam des forces spéciales du département de la défense avaient envoyé des experts pour fouiller les réserves amérindiennes à la recherche de sentinelles talentueuses, de jeunes hommes robustes entraînés à se mouvoir furtivement en terrain accidenté. Ils cherchaient en  particulier des hommes aux capacités de pistage exceptionnelles, presque surnaturelles. Avant d’être approchés, ces hommes soigneusement sélectionnés étaient largement reconnus comme des experts dans le pistage et la survie.

Avec les incitations habituelles, les belles phrases qui avaient fait leurs preuves pour enrôler de nouvelles recrues, certains pisteurs indiens furent alors engagés. Une fois engagés, une chose étonnante arriva. Tous les talents et compétences qu’ils possédaient dans la réserve semblaient avoir mystérieusement disparu, recrue après recrue, ils ratèrent ce qu’ils étaient censés accomplir dans leur domaine.

De sérieux pertes et échecs conduisirent le gouvernement à passer des contrats pour faire réaliser des tests coûteux à ces recrues, et voici ce qui fut découvert.

Quand on les interrogeait sur leur échec à accomplir ce qu’on attendait d’eux, les recrues plus âgées répondirent systématiquement qu’en subissant leur coupe de cheveux militaire obligatoire, ils ne pouvaient plus ‘sentir’ l’ennemi, ils n’avaient plus accès à leur ‘sixième sens’, ils ne pouvaient plus se fier à leur ‘intuition’, ils ne pouvaient plus lire non plus les signes subtils ou accéder à une subtile information extra-sensorielle.

L’institut pour les tests recruta d’autres pisteurs indiens, leur laissa les cheveux longs et les testa dans de multiples domaines. Puis ils mirent par paire deux hommes qui avaient reçu le même score sur tous les tests. Ils laissèrent l’un des deux hommes avec les cheveux longs et firent une coupe de cheveux militaire à l’autre. Puis les deux hommes refirent les tests.

À chaque fois l’homme aux cheveux longs conservait des scores élevés. À chaque fois l’homme aux cheveux courts ratait les tests où il avait auparavant obtenu de bons scores.

Voici un test typique :

La recrue dort dehors dans les bois. Un ‘ennemi’ armé s’approche de l’homme endormi. L’homme aux cheveux longs est sorti de son sommeil par un fort instinct de danger et s’en va longtemps avant que l’ennemi ne soit près de lui, longtemps avant que les bruits de l’ennemi en approche soient audibles.

Dans une variante de ce test, l’homme aux cheveux longs capte une approche et a l’intuition que l’ennemi va l’attaquer physiquement. Il suit son ‘sixième sens’ et reste calme, faisant semblant de dormir, mais se saisit rapidement de l’attaquant et le ‘tue’ quand l’attaquant est près de l’étrangler.

Ce même homme, après avoir exécuté ces tests et d’autres, a reçu une coupe de cheveux militaire et a raté constamment ces tests, et bien d’autres qu’il avait réussis précédemment.

Le document recommandait donc que tous les pisteurs indiens soient exemptés de coupes de cheveux. Qu’en fait, les pisteurs gardent leurs cheveux longs.

Commentaire :

Pour les gens, non seulement les cheveux, mais aussi la barbe chez les hommes fournissent un circuit d’informations qui atteint le cerveau, mais les cheveux émettent de l’énergie, une énergie électromagnétique produite par le cerveau vers l’environnement extérieur. On le voit avec une photo Kirlian, quand la personne est photographiée les cheveux longs et ensuite avec les cheveux coupés.

Quand les cheveux sont coupés, la réception et l’émission des transmissions vers et en provenance de l’environnement sont grandement entravées. Ce qui donne une insensibilité. Couper les cheveux est donc un facteur contribuant à une insensibilité à la détresse de l’environnement proche. D’où la coutume dans les nations amérindiennes de couper ses cheveux lors du décès d’une personne qui est très importante pour nous.  C’est aussi un facteur contribuant à une insensibilité dans les relations de toute sorte et peut donc contribuer à la frustration sexuelle chez soi et chez l’autre.

Vous conviendrez comme moi que la mode actuelle des cheveux courts ne conduit à nouveau qu’à diminuer le pouvoir de l’être humain au profit du système.

Les traditions des peuples du monde comportent des sagesses que nous avons perdues en adhérant aux modes artificielles et synthétiques du monde moderne. Nous comprendrons au fil du temps que ces modes et toutes les sciences et lois que comportent ce monde technocratique sont des mensonges qui conduisent à la dépravation, la dégénérescence et la diminution des capacités de l’être humain. Sera-t-il trop tard lorsque vous serez enfin réveillés?

Joie Paix et Amour

Aigle Bleu

17 réflexions au sujet de “LES CHEVEUX LONGS DANS LA TRADITION AMÉRINDIENNE (nouvelles données en fin d’article*)”

  1. très interessant ! justement je suis en train de lire un livre sur l’atlandide qui dit « Les Atlantes préféraient garder leurs cheveux longs, car ils croyaient que cela leur
    procurait une force physique et spirituelle. »

  2. Cher Aigle Bleu, votre science infuse m’impressionne : quel genre de champoing utilisez vous ? plutot beurre de carité ou extrait d’amande ? Pour ma part le shampoing dégraissant a totalement détruit ma spiritualité d’indien chiroki (étant pourtant originaire de la ville de Pau). N’écoutez pas les médias et le gouvernement, on vous ment !

    • Je prends celui d’Hippocrates. Leur principe c’est qu’il doit assez naturel pour être manger sans problèmes alors il est vraiment excellent d’ailleurs. Très difficile à obtenir à moins d’être au USA.

  3. Bonjour,
    à la suite de cet article je m’interroge sur les conséquences que peuvent avoir les tatouages sur les corps énergétiques et les corps subtils dans la culture amérindienne.

    Merci pour votre réponse,

    Bon voyage en Mongolie et à bientot !

  4. Bonsoir , j’ai lu avec beaucoup d’intérêt ce message ainsi que les commentaires , j’avais entendu dire que les cheveux sont nos antennes et ça ma « parle » bien mais c’est tout .Merci de ce partage .J’ai des cheveux bouclés aujourd’hui mais crêpus quand j’étais jeune et il y avait peu de personnes comme moi (aujourd’hui ce serait plus simple) j’en ai essayé des méthodes pour les « dompter » mais sans grands résultats si bien qu’ils ont été souvent attachés .Je réalise là que je devais ressentir leur besoin de frémir dans le vent car je n’aimais pas le fait qu’ils soient attachés .
    Que ta vie soit pleine de Paix d’Amour et de Lumière .

  5. Bonjour Aigle Bleu,
    Çà me fait vraiment plaisir de vous retrouver car je ne reçois plus vos article, ils me permettais d’être en contact avec des sensations que je partage avec vous.
    J’ai eu un accident de voiture très violent, j’ai vu tout blanc,et oui je suis toujours là, quelle chance!
    Je vous retrouve dans un article sur les cheveux, je sourie, j’ai une relation très étroite avec mes cheveux. C’est trop évident ! Je suis contente merci Aigle Bleu§
    Valérie

  6. Bonsoir Aigle bleu , je suis heureuse d’avoir pu lire depuis le 1er Octobre tes derniers articles , je suis allée sur celui du 1 er Octobre et j’ai vu qu’il y avait des autres articles de publiés, en effet je les avais pas reçu dans ma boite mail , et celui du 18 Octobre se trouvait dans la boite mail indésirable spam , alors que je n’ai jamais demandé cela , je sais pas ce qu’il s’est passé , aussi quand je clic sur le lien de ton nouvel article il y a un message  » error 404  » mais je peux lire ton article quand même en allant en dessous ouf ! je voudrais recevoir continuellement tous tes articles comme avant
    paix joie lumière
    Nadège

  7. bonjour Aigle Bleu,

    votre article me laisse….. je ne saurais dire……. le hasard n’existe pas ^^!

    j’ai conscience de la « valeur » spirituelle du cheveu et de sa force. ainsi en lisant votre article je me sens a la fois « rassurée » et soumise a un certain dilemme……

    j’étais en train de méditer sur une action qui fait son chemin dans mon esprit depuis bien longtemps.

    suite a mon vécu ces dernières années on ne peut plus houleux, de renoncement, d’une maladie grave et le fait que j’ai renie ma nature profonde d’enfant de la Nature, je voulais « laver » toutes ces nuances négatives, ce mal-être pour renouer avec ma vraie nature, mon vrai moi en honnêteté….. je souhaite me raser la tête, sentiment presque viscéral ces derniers mois, pour « repartir a zéro » dans mon véritable moi, avec des cheveux qui seront de nouveau « eux ». ce n’est vraiment pas un coup de tête, cela me trotte dans le crâne depuis quasiment 2 années maintenant. comme si « j’en avais besoin ».

    c’est un sentiment qui me prends jusque dans les viscères, dans le cœur. je sais que j’y perdrais beaucoup, mais pour peut être « être mieux » plus tard.

    en tout cas merci pour ce bel article!

    je vous souhaite une bonne journée (ou nuit ^^)

    • Oui, c’est une pratique des peuples d’Asie de soumission à Bouhhda au dharma et autres préoccupations de ces religions. Alors oui elle a sa validité. Lors de la mort de mon père je suis sorti à la nuit noire me couper les cheveux au ras du haut de la nuque avec un couteau. Dire que c’était mal coupé s’est être très généreux:-D.

      • j’imagine!!! mais dans ces cas la, l’esthétique a peu de place dans l’esprit de celui qui agit. surtout dans un moment aussi……. émotionnel…..

        merci pour cette réponse Aigle Bleu <3

        je vous dis a bientôt!

        • bonjour Aigle Bleu,

          mes cheveux ont été coupés de près, très près! en novembre, je les ai donné a notre Grande Mere, pour un retour aux Sources et un Nouveau Départ. je dois avouer que c’est une libération. c’est la première fois que j’ai eu mal lors d’une « coupe » de cheveu! j’ai cru sentir chaque cheveu être coupé… terrifiant. mais salvateur.

          au final je n’ai pas tant perdu. se sont juste des cheveux, qui repoussent ^^. nos barrières nous bloquent souvent pour pas grand chose. la limite que l’on se fixe est tellement… inutile et trop proche! ce monde materiel nous cache tout le reste qui nous entoure….

          je voulais aller au festival du chamanisme cette année, mais j’ai vu qu’il était fermé au public, a cause de l’état d’urgence en France. dommage j’aurais beaucoup voulu entendre vos paroles, vos enseignements, en direct. se sera sûrement pour une prochaine fois. je vous souhaite une bonne Année, Aigle Bleu, qu’elle vous apporte tout ce que ce monde a de meilleur et vous protège de tout le reste.

          Amitiés.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.