LA SEXUALITÉ, L’AMOUR, LA VIE DE COUPLE ET LA FAMILLE 4

(Suite de hier et fin. )

Pendant l’écriture de ces articles, nous avons songé à toutes les souffrances vécues par les hommes et les femmes qui ont eu des relations intimes dans des couples qui se sont ensuite brisés : une somme incroyable de douleurs souvent très aiguës et pour lesquelles il y a peu de remèdes… Ce sont des douleurs très intimes, très déstabilisantes, très profondes… et qui prennent du temps à se dissiper. Presque toutes les personnes du monde actuel ont connu de telles douleurs. Si la sagesse racontée par ces articles était appliquée, le volume incommensurable de ces souffrances n’existerait presque plus…

Toutes les nations autochtones ont des cérémonies, des rituels et la sagesse pour harmoniser les relations des couples et des familles dans leurs communautés. Cette sagesse a souvent été perdue dans les politiques de génocide que le système a imposé aux peuples autochtones dans le monde entier. Nous pouvons réactiver ces connaissances, nous pouvons retrouver cette sagesse, elles sont encodées dans notre conscience et écrites dans la nature tout autour de nous. Le point de départ pour réactiver la sagesse primordiale qui animera et renforcera notre compréhension de l’amour c’est après contemplation du monde naturel autour de nous d’en parler dans nos famille et dans nos cercles de communauté. Souvenez-vous, il n’y a aucun mensonge dans la nature et la sagesse du cercle décuple le potentiel de nos consciences.

À terme l’amour vécu dans la vérité peut mener à l’immortalité de la relation de couple. En effet, il est possible de retrouver l’être aimé à chaque incarnation. Retrouver le même être aimé de vie en vie… : voilà la plus grande histoire d’amour que nous puissions imaginer !

Je voudrais évoquer ici ces enseignements afin que nous puissions mesurer à quel point la sagesse primordiale des peuples premiers est importante pour nous même aujourd’hui. Je les ai reçus à trois reprises. Avec mes enseignants Cherokee, dans les enseignements sur l’immortalité chez les taoïstes et dans les volumes d’Anastasia. Ceux des Cherokee ressemblent beaucoup aux enseignements d’Anastasia. En fait, la technique est la même.

Dans de très nombreuses traditions et dans toutes les nations autochtones du monde (elles pratiquent toutes le chamanisme qui est universel comme spiritualité), il y a des exercices et des pratiques qui permettent de ressentir et de réaliser que nous sommes un esprit qui habite un corps et pas uniquement un corps. Le corps est comme un vêtement que nous endossons pour faire l’expérience de la vie et découvrir le pouvoir merveilleux de construire et d’aimer notre famille, notre communauté, notre nation, la nature et notre terre. Faire l’expérience de l’esprit est fondamental dans l’expérience humaine.

Nous faisons l’expérience de notre multi dimensionnalité toutes les nuits dans le rêve lorsque l’esprit quitte le corps pour aller dans d’autres dimensions. Dans les nations autochtones et les communautés naturelles, c’est une manière d’appréhender et de travailler la conscience de l’esprit. Le monde des rêves est un monde réel qui est important dans la vie des peuples autochtones. Il n’y a que les sociétés « civilisées » pour discréditer le monde onirique et dire aux enfants « ce n’est qu’un rêve ». Dans le monde réel où les peuples ont une vraie connaissance de la vie, il est fondamental de comprendre la vraie nature de l’esprit et du corps. Par cette connaissance, il est possible de comprendre la migration des âmes, ce voyage éternel par lequel nous revenons encore et encore faire l’expérience de la vie sur la merveilleuse et très belle terre mère. Il est nécessaire de comprendre cela avant de pouvoir vivre l’immortalité de la conscience, c’est-à-dire développer la capacité de se souvenir de vie en vie de nos expériences dans d’autres corps et construire ainsi une immortalité de l’esprit. Ressentir notre immortalité donne une perspective très différente de la vie. Nous pouvons alors prendre du recul vis-à-vis des événements et des décisions que nous prenons. Nous pouvons aussi suivre avec une acuité nouvelle les résultats de nos actions et comprendre que nous devrons toujours assumer les conséquences de nos pensées et paroles, car elles nous suivront de vie en vie. Comprendre cela est le premier pas. Le suivant est de le ressentir. Le ressentir donne une compréhension holistique de la vérité qui ne peut plus alors être oubliée même lorsque nous sommes pris dans le tourbillon des activités de la vie quotidienne. C’est pourquoi les exercices, par exemple celui de se souvenir de nos rêves, ont tant d’importance dans les traditions millénaires des Hommes véritables.

Comment aujourd’hui acquérir cette compréhension ? Prenez simplement plus de temps pour méditer et réfléchir, pour être tranquille avec vos pensées dans des lieux naturels et si possible, dormez à la belle étoile. Cette connaissance est tout à fait naturelle et vient simplement sans effort lorsque nous avons du temps pour observer notre conscience et notre âme. Prenez un moment pour vous souvenir de vos rêves le matin et observer les correspondances qu’elles ont avec votre vie éveillée.

C’est la première étape dans la préparation d’une relation de couple éternelle. Ensuite, il s’agit de planifier, préparer et prendre soin du domaine familial. (Pour mieux comprendre le domaine familial, voir l’article intitulé « La Solution Définitive »). Si l’enfant naît dans un domaine familial qui a été préparé pour lui, cette connaissance est immédiatement acquise.

Pour la grande majorité d’entre nous aujourd’hui, nous sommes orphelins d’une terre nourricière. Nous n’avons pas l’amour de la terre mère, car nous n’avons pas été accueillis sur un domaine qui appartenait à notre famille. Mais nous pouvons y parvenir. Cela s’acquiert en préparant notre petit paradis familial sur terre. Lorsque nous travaillons la terre (le jardinage) nous voyons comment la terre nous retourne au centuple nos petites attentions. Quand nous goutons la saveur spéciale et les vertus des fruits et des légumes et les pouvoirs de guérison particulière des herbes que nous avons cultivés dans nos jardins nous commencerons à apprécier ce que cela signifie être un véritable être humain. Lorsque nous avons le temps d’apprécier la beauté et la perfection de nature, il y a un amour immense qui grandit en nous pour la terre de nos ancêtres, ce que l’on connaît généralement comme la mère patrie pour la conscience européenne et la terre mère pour des Indiens d’Amérique. Lorsque nous ressentons que la terre nous appartient et que nous appartenons à la terre, il y a un amour immense qui grandit en nous. C’est cet amour qui va permettre à l’âme et l’esprit de revenir sur les domaines des enfants de nos enfants et retrouver nos familles et l’être aimé. Il faut cet amour pour avoir la profonde volonté et impulsion de retrouver les mêmes lieux lors de la renaissance. Ceci est une pratique réelle, vivante. Je connais de telles familles avec une histoire qui remonte des générations en arrière. Pour construire une telle histoire, il est nécessaire d’avoir l’amour de la terre mère. Ces aptitudes et ces sentiments viennent naturellement chez celui qui vit et se nourrit de son domaine familial.

Ensuite, il est important de dormir avec la famille sous les étoiles. Les étoiles sont des êtres de conscience qui sont en relation avec tout ce qu’ils voient. Leur lumière est remplie de connaissance que nous pouvons assimiler en dormant à la belle étoile. Avec le temps, la famille développe une relation spéciale avec une étoile en particulier. La communion, la communication entre cette étoile et la famille permet de réactiver, dans la conscience de l’enfant, le souvenir d’avoir dormi avec les mêmes personnes sous les mêmes cieux dans d’autres vies. Ce moment est grandiose et dans les familles où la télépathie est activée[1], toute la famille se souvient au même moment des relations qu’ils avaient autrefois. Par exemple dans un moment de joie intense les membres de la famille peuvent se souvenir simultanément que la mère était la fille, le père était le fils, la grand-mère est maintenant une petite fille et le grand-père un petit garçon. Dans la nuit étoilée, ils se souviennent des liens qui les unissent déjà aux êtres qui les entourent. Ce petit être qui se souvient pourra alors chercher celle ou celui qu’il aime depuis si longtemps. La conscience et le pouvoir de l’esprit des Hommes sont tels que ces deux êtres se retrouvent aussi inéluctablement que l’eau de pluie retrouve un jour la mer.

Il est si important de comprendre la vie. La mort n’existe pas pour les Hommes vrais. Au moment de quitter le corps, il est important de garder nos pensées fermement fixées sur la vie, l’amour et l’immortalité de nos relations éternelles avec la terre et nos familles. Rien n’existe de plus important ou de plus grand.

Aigle Bleu

[1] La télépathie est une capacité naturelle qui est actuellement atrophiée chez la plupart des êtres humains. Nous en sommes réduits à devoir utiliser le téléphone pour suppléer à nos capacités réduites. Les technologies d’aujourd’hui sont des prothèses, béquilles et orthèses pour remplacer nos capacités atrophiées. En fait, l’utilisation de la technologie maintient en dormance les capacités que nous avions autrefois.  Par contre, ces capacités existent toujours et peuvent être réactivées.

1 réflexion au sujet de “LA SEXUALITÉ, L’AMOUR, LA VIE DE COUPLE ET LA FAMILLE 4”

  1. Bonjour Aigle Bleu,
    Merci pour ce très beau texte.
    J’aimerai dormir sous les étoiles. Et je compte bien le faire.
    Je ne suis pas trop rassuré avec mon chien (malheureusement, il aime beaucoup courrir après le gibier). Si jamais on croise un ours (ils en ont réintroduit là où je vais déménagé)je ne sais pas comment l’un et l’autre réagiraient. C’est le seul truc qui me fait vraiment peur…Et aussi de croisé des sangliers…ou que mon chien me les rabats vers moi MDRRR
    Vivement la montagne et les belles nuits étoilés 🙂
    Passes une agréable semaine.
    Bisous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.