PHILOSOPHIE DE LA NATURE 6 – TERMINOLOGIE DE CETTE PHILOSOPHIE – DÉFINITIONS

L'Homme éternel immortel

L’Homme

L’Homme sera souvent écrit avec un H majuscule pour deux raisons. La première c’est la stature unique dans toute la création de l’être humain qui le met dans une classe à part. Nous verrons pourquoi et ce que cela veut dire à travers de nombreux concepts de cette philosophie. L’Homme avec un H majuscule veut également désigner à la fois la Femme et l’Homme sans distinction de sexe pour simplifier l’écriture. De même si nous écrivons le mot Femme avec une majuscule elle désigne la nature spécifique et unique de l’Humanité au sein du monde.

 Ex. —

Lorsque vous verrez ce mot abrégé, exemple, il signifiera que nous pouvons trouver de nombreux exemples qui démontrent le concept exprimé. Nous donnerons un exemple ou deux pour le ton et la manière. Au lecteur ensuite de trouver d’autres exemples s’il veut vérifier les affirmations qu’ils illustrent. Nous verrons que c’est une particularité de la vérité d’avoir de nombreuses ramifications.

L’Intelligence Primordiale

Dans toute philosophie il y a interrogation sur la nature de l’Homme, son origine et sa raison d’être. Ces questions inévitablement vont nous amener à parler de l’existence, ou pas, de Dieu, ou plutôt dans le cadre de cet ouvrage, de cette intelligence primordiale qui aurait créé le monde. Disons déjà que le terme Dieu a été fortement galvaudé. Certains pensent que leur Dieu est différent de celui des autres, ce qui est contraire à une pensée universelle. Si une intelligence universelle crée l’univers, il applique les mêmes lois à tout l’univers, ce qui concorde notamment avec les découvertes de la science et ceux des mystiques et chamans du monde. Ainsi, nous choisissons de trouver un autre nom, plus universelle à l’appellation Dieu et choisissons pour ce volume celle d’Intelligence Primordiale. Ceci est intimement lié à la compréhension de la philosophie de la nature et nous aborderons ces implications dans le chapitre qui en traite.

Pour diversifier et agrémenter la lecture nous donnerons parfois les noms Créateur, Grand Esprit, Grand Mystère et Puissance Supérieure à l’Intelligence Primordiale.

Religion et Spiritualité.

Puisque nous parlons de l’Intelligence Primordiale, il faut aussi parler de spiritualité et de religion. Il faut faire la distinction entre religion et spiritualité. Nous considérons que les religions institutionnalisées du monde (bouddhistes, chrétiennes, musulmanes, hindouistes et autres religions majeures) sont dogmatiques. C’est dire qu’elles enseignent une doctrine qui n’est pas sujette à discussion, mais qui doit être acceptée comme telle par les adhérents à ces religions. La spiritualité pour nous désigne un courant de pensée qui est libre de dogmes. C’est dire que chaque personne définit sa relation avec l’Intelligence Primordiale et ne réponds pas à une autorité extérieure qui pourrait lui dicter quoi penser de sa spiritualité.

À ce titre, le chamanisme qui est universel parmi toutes les nations aborigènes du monde peut grandement nous éclairer sur une relation juste avec la spiritualité. Après de nombreuses rencontres avec des chamans des cinq continents, j’ai trouvé malgré une grande disparité dans les manières, techniques, traditions et aptitudes chamaniques, une même philosophie spirituelle de base. Tous communiquent avec des esprits immatériels, tous respectent la terre et la nature, tous honorent leurs ancêtres et les traditions de leurs nations. Tous les chamans acceptent toutes les religions, mais en général n’adhèrent à aucune. La guérison et la santé sont considérées comme étant un accordement, une harmonisation avec les lois de la nature et de l’univers et le rôle du chaman est de favoriser cette harmonisation et cette union. Tous enseignent aussi la liberté individuelle de chaque Homme d’entrer en relation personnelle et privilégiée avec le Grand Mystère. Le chaman ne prétend pas avoir des privilèges particuliers autres que le respect dû à tout Homme qui est gardien des traditions et guérisseur pour sa communauté. C’est une différence importante à faire avec les structures hiérarchiques des religions où les papes, lamas, évêques, imams, rabbins et autres notables des hiérarchies religieuses reçoivent des égards particuliers et une autorité qui est souvent placée au-dessus des populations qu’ils desservent. Ainsi, nous pouvons définir le chamanisme comme une spiritualité plutôt qu’une religion.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.