LA GUÉRISON ET LES SOINS THÉRAPEUTIQUES

Cher Aigle Bleu, aujourd’hui le monde nous propose une multitude d’outils thérapeutiques divers et variés pour se débarrasser de maladies, de troubles en tous genres, qu’ils soient d’ordre physique, émotionnel ou même spirituel… Il devient parfois difficile de choisir, ou simplement de sentir vers quelle technique se tourner. Pensez-vous que toutes les techniques de soin aient la même efficacité, ou bien certaines vous semblent-elles préférables ?

Read moreLA GUÉRISON ET LES SOINS THÉRAPEUTIQUES

LA GUÉRISON PAR IMPOSITION DES MAINS

Bonjour Aigle Bleu, depuis quelques temps je me pose des questions sur le magnétisme qui est, si j’ai bien compris, une pratique par laquelle on peut soigner des personnes en utilisant l’énergie électromagnétique qui enveloppe les corps des êtres vivants (donc cela s’effectue aussi sur les végétaux). Quel est votre point de vue sur ce sujet ? Est-ce une pratique utilisée par les amérindiens?
Merci d’avance.
Vincent

Read moreLA GUÉRISON PAR IMPOSITION DES MAINS

QU’EST CE QUE LA MALADIE ?

Un lecteur me demande : qu’est-ce que la maladie ? Je vous donne ma compréhension, celle qui est venue après une vie entière d’études sur le sujet.

La maladie c’est le Grand Mystère, le Grand Esprit, Dieu, notre Source intérieure, notre Essence ou peu importe le nom que nous voulons donner à notre Nature Primordiale, qui essaie de nous communiquer des informations.

Read moreQU’EST CE QUE LA MALADIE ?

LE PREMIER ENCENS LIQUIDE AMÉRINDIEN

CHIIYAAM D’INVOCATION

PAR SON CRÉATEUR AIGLE BLEU

Je suis un guérisseur d’origine amérindienne. Comme la plupart d’entre vous le savent, quand des membres des Premières Nations exécutent des cérémonies ou des rituels de guérison, nous commençons toujours par purifier l’espace. Il y a vingt deux ans lorsque j’étais appelé à prodiguer des soins dans l’unité de soins intensifs d‘hôpitaux et d’autres lieux semblables, je ne pouvais pas utiliser la fumigation à cause des risques d’incendie, de fenêtres fermées et d’un important personnel médical. J’ai dû travailler dans des champs d’énergie très denses dans un environnement artificiel sans ma purification usuelle, ce qui était difficile. Alors je me suis au travail.

Read moreLE PREMIER ENCENS LIQUIDE AMÉRINDIEN

HANDICAPS ET DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

Une personne fortement handicapé en quête de vision avec Aigle Bleu. – A heavily handicapped person on a vision quest with Blue Eagle

Nous sommes fréquemment confrontés à l’imperfection du corps qui nous est octroyé en cette vie sur Terre. A notre époque où la génétique est considérablement appauvrie par notre mode de vie artificiel, truffé d’aliments et médicaments chimiques et d’organismes génétiquement modifiés, si loin de la nature, de plus en plus de gens souffrent de divers handicaps et de problèmes de santé graves et débilitants. Autrefois, avant la colonisation européenne, les gens qui étaient différents et qui survivaient à l’enfance (du fait des conditions de vie naturelles) étaient très appréciés pour leurs dons particuliers et ils étaient invités à les découvrir.

Read moreHANDICAPS ET DÉVELOPPEMENT PERSONNEL

CHAMANISME, GUÉRISON ET MUSIQUE

J’écrivais hier sur la guérison. La technique que j’ai le plus utilisée au cours de ma carrière de guérisseur spirituel c’est la musicothérapie autochtone.  J’ai produit 8 CDs de cette musique et elle fait partie de notre vie quotidienne, à la maison comme au bureau.  Voici quelques extraits de mon livre « Musiques Mystiques et Fragrances Sacrées ».

Read moreCHAMANISME, GUÉRISON ET MUSIQUE

La flûte

AB : La flûte dans la tradition amérindienne est souvent associée à la médecine de l’élan, car celui-ci appelle ses femelles en sifflant – l’élan a souvent plusieurs femelles et plusieurs enfants, et il prend soin de tout ce petit monde, c’est pourquoi les personnes qui possèdent la médecine de l’élan sont souvent associées à l’énergie féminine, ou à l’enseignement des femmes.

La flûte était bien souvent utilisée par un amoureux pour attirer sa belle ou communiquer avec elle. Mais elle était aussi utilisée de manière plus commune, et elle est devenue depuis quelques années un art à part entière ; il faut reconnaître que c’est un très bel instrument.

J’ai reçu une formation en musique classique, et j’utilise la flûte à bec, qui est semblable aux flûtes de bois indiennes, mais qui comporte une échelle diatonique, ce qui permet plus de flexibilité dans le jeu, et une échelle assez différente. Mais on peut jouer les mêmes sons que sur une flûte amérindienne, c’est-à-dire utiliser la gamme pentatonique, très utilisée par les Amérindiens, et aussi dans la musique de Chine, d’Inde, et dans beaucoup de traditions de musicothérapie.

Les cinq sons de l’échelle pentatonique représentent les cinq systèmes d’organes communs aux cultures amérindienne, chinoise et hindoue, et correspondent également aux éléments, à savoir, dans la culture amérindienne, le feu, l’air, l’eau, la terre, et les sons sacrés ou l’éther, c’est-à-dire l’espace dans lequel les cinq éléments dansent. Ainsi , en utilisant ces cinq sons dans la musique, on obtient un effet de spirale, qui nettoie et harmonise les différents organes et méridiens d’énergie qui circulent dans le corps.

La musique que j’ai enregistrée dans les Chants du cygne, par exemple, est composée de mélodies qui sont toutes basées sur l’échelle pentatonique, mêlées aux sons de la nature, afin que chacun puisse s’harmoniser avec l’esprit de la nature et des éléments.

 B : Est-il possible d’utiliser la flûte à bec comme instrument de musicothérapie en jouant autre chose que des sons pentatoniques ?

AB : Les flûtes à bec sont des instruments qui permettent beaucoup de possibilités ; on peut jouer n’importe quelle gamme dessus. Cela dit, tout ce que j’ai enregistré jusqu’à présent est basé sur l’échelle pentatonique, mais dès que je pourrai enregistrer mes chansons, je pourrai utiliser des mélodies différentes et me tourner vers une échelle plus propre à l’Occident.

Le principe de base en musicothérapie, c’est que la musique doit transmettre une grande énergie vitale, et cela ne dépend pas de l’échelle utilisée, mais du musicien, de son amour de la musique et de l’intention  qu’il met dans son jeu ; c’est vraiment cela qui fait la différence. Mais bien entendu, une musique basée sur une échelle pentatonique possède intrinsèquement un effet de spirale et d’harmonisation de l’énergie vitale et des systèmes d’organes du corps.

 

Voir aussi l’article La musique dans la tradition amérindienne.

Read moreLa flûte