LA PHILOSOPHIE DE LA NATURE 5

fruits de la terre écologieIl est impératif que nous cessions de détruire notre environnement, que nous cessions de faire la guerre, que nous créions un monde où il y a justice pour tous et mettions fin une fois pour toutes à la corruption. La seule manière d’accomplir tout cela c’est que les Hommes puissent avoir une même vision et définition de ce qui est vrai. Si suffisamment d’Hommes peuvent s’entendre sur une même vision du monde et de la place de l’Homme dans le monde, ces changements seront possibles.Tous les gouvernements, guerres, injustices et modes de vie qui dégradent l’environnement viennent de la pensée de l’Homme. C’est les pensées des Hommes qui ont créées ces conditions. La pensée de l’Homme peut donc aussi mettre en place un mode de vie qui respecte l’environnement, qui crée la paix, qui enseigne la justice et l’équité entre les êtres.

C’est pourquoi la nature peut servir de modèle à notre réflexion et pourrait créer cette unité. La nature est la même pour tous les Hommes. Nous vivons tous sur la planète terre. Les réalités de ce monde sont les mêmes pour tous les Hommes. Ainsi, les clefs de cette même vision et définition de la vérité sont là dans la nature autour de nous. Ce qui est nécessaire pour nous dégager des illusions qui créent la guerre, la corruption, les injustices et un mode de vie qui dégrade l’environnement c’est que l’Homme puisse trouver en lui cette vérité. Ce n’est pas parce qu’un Homme très lumineux ou intelligent dit quelque chose de vrai que les autres l’écouteront. Nous voyons cela sans arrêt dans nos sociétés. La vérité est souvent ignorée même si des gens sont là pour insister pour que les autorités la respectent. Cela parce que ce sont les motivations des Hommes qui influencent leurs décisions et non pas la vérité.

C’est pourquoi il n’y a qu’une réflexion profonde et soutenue sur l’Homme qui peut l’amener à faire des choix qui amèneront davantage de paix, de protection de l’environnement et de justice. Nous n’avons pas vraiment compris qui nous sommes, ce que nous sommes et pourquoi nous sommes sur terre, sans quoi nous ne serions pas là à nous infliger autant de souffrances et de destruction les uns aux autres et à la nature. Les gouvernements modernes ont peut-être plein de bonnes intentions, mais la réalité c’est qu’au final c’est l’argent qui décide et c’est l’économie qui mène le monde. Nous savons tous pourtant que dans ce système il y a des gens très riches et d’autres très pauvres et que le développement toutes azimuts de l’industrie pollue la terre à une vitesse effroyable. Inégalités, injustices, guerres, pollution, ce ne sont pas là les marques d’une humanité intelligente. Pourtant, nous sommes intelligents ! Pourquoi alors sommes-nous dans cette situation ?

Il faut prendre le temps de réfléchir longtemps et profondément à ces questions essentielles. Nous trouverons dans la philosophie de la nature des bases qui pourront amener cette réflexion.

Tous les hommes souhaitent le bonheur pour eux-mêmes et leurs familles. La plupart des Hommes aujourd’hui ne sont pas vraiment heureux ou le sont beaucoup moins qu’ils ne le pourraient s’ils avaient le temps de vraiment profiter de la vie. La véritable joie et le vrai bonheur ont été remplacés par le matérialisme, le travail, le stress, les plaisirs, la gloire, la célébrité, le succès, les espoirs de réussir ou d’atteindre la gloire et la célébrité, les croyances et la maladie. Jamais les hommes n’ont été aussi faibles et malades dans leurs corps qu’à l’époque moderne. Pourtant le message que les médias et les médecins nous donnent affirme le contraire. Mais la réalité si nous regardons un peu dans le passé ou il n’y avait pas d’hôpitaux, car ils n’étaient pas nécessaires, pas de médecins, car toutes les communautés savaient comment entretenir la santé, très peu de maladies, pas de cancer, pas d’obésité, pas d’hommes chauves, une grande force et endurance physique et une vie très longue, parfois de 125 ans et plus, en santé !, est très différente de celle qu’on nous raconte. Autrefois dans les nations aborigènes où régnait la sagesse, les gens quittaient ce monde avec toute leur lucidité, la transition étant un choix conscient. Tous ces faits de notre histoire ont été cachés par le système actuel, car ce système se nourrit de notre sueur et de notre sang et a besoin de notre ignorance pour continuer. Mais la réalité pour ceux qui savent la véritable histoire de l’humanité est toute différente de celle qui est racontée dans les civilisations actuelles.

Ce livre ne veut pas retourner dans le passé, mais plutôt favoriser une réflexion qui amènera avec les outils technologiques actuels à un monde nouveau qui manifestera le meilleur des deux mondes simultanément.

Ce travail essentiel pour notre avenir et celle des enfants de nos enfants commencent dans notre pensée. Il faut éduquer nos cerveaux à déterminer ce qui est vrai. Pas parce qu’une autorité l’a dite, mais parce nous le savons. Il ne faut plus vivre de foi et de croyances, mais de connaissance et de sagesse.

Pour établir une base et un contexte où cette philosophie pourra s’élaborer, il nous faut en premier s’entendre sur les termes que nous allons utiliser.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.