LA TÉLÉPATHIE – aptitude que nous avons tous et toutes

Le blogue aiglebleu.net, qui a commencé en mai 2008 sur les conseils marketing de la direction des parfums Invocation, est devenu avec le temps une vraie passion pour moi. Cette passion en fait s’est développée lorsque j’ai commencé à recevoir des commentaires de mes lecteurs et ensuite lorsque j’ai commencé à les ressentir.

Lorsque j’étais en formation pour devenir guérisseur spirituel avec mon aînée Cherokee du clan de l’ours, nous étions entrainés à communiquer par télépathie. Nous devions recevoir et émettre des formes, des images et ensuite des souvenirs précis. Avec le temps c’est devenu une seconde nature. Ce n’est pas toujours facile, surtout en couple lorsque l’autre ne va pas bien, de tout ressentir. Mais parfois c’est très utile, par exemple lorsqu’un employé ne va pas bien, de savoir ce qui se passe et de pouvoir agir avant que cela ne nuise à la productivité. En soins et en guérison, c’est très utile. Je me souviens de certains matins ou pendant ma marche dans la forêt j’avais à distance de vraies conversations avec mon aînée qui était à plus de 500 km. Bref, c’est une capacité naturelle que nous avons tous et toutes et que j’ai eu la chance de pouvoir pratiquer et développer pendant ma formation.

Il y a de nombreuses années, cette capacité m’a permis d’entrer en contact avec une fréquence que je pourrais appeler sagesse. Il y a comme cela des courants d’informations subtiles qui viennent des hiérarchies qui nous guident. Lors de ma marche matinale dans la nature j’entendais cela et je me disais, il faudrait trouver une manière de partager cela avec les gens, c’est tellement riche, tellement important. Surtout avec la masse d’informations et de données corrompues, confuses et perverses qu’on reçoit aujourd’hui. C’est alors, environ une année après avoir commencé mon blogue, que j’ai ressenti ce lien avec les lecteurs du blogue. C’était comme un courant, un fil de communication, une vibration de partage et soudainement cette aspiration de pouvoir partager la sagesse trouvait son véhicule. Ainsi, je ne manque jamais d’inspiration pour écrire sur mon blogue. Ce qui me manque souvent c’est du temps pour le faire.

La télépathie est naturelle. Nous avons tout cela naturellement à l’état latent et cela existe souvent sans que nous en ayons conscience. C’est très facile entre personnes qui sont très proches. Combien de fois avez-vous dit la même chose en même temps qu’une de ces personnes avec qui vous avez beaucoup d’amitié ou d’amour ? Combien de fois, lorsque sonne le téléphone savez-vous intuitivement qui appelle ? Combien de fois avez-vous senti qu’un être aimé pensait à vous ? Ce sont toutes des expériences spontanées de télépathie. La plupart des animaux sont télépathes. Avec vous vu comment les oiseaux lorsqu’ils se pratiquent à l’automne pour la migration savent tous changer de direction en même temps à une vitesse phénoménale ? Saviez-vous qu’avant une grande catastrophe naturelle tous les animaux ont déjà quitté les lieux où elle va se produire ? Faites une expérience. Près d’un champ où paissent des vaches ou des chevaux, observez l’un d’entre eux et émettez des pensées flatteuses d’amour : « comme tu es beau, gracieux, fort, etc. ». Vous verrez au bout de quelques minutes l’animal s’approcher de vous, vous regarder, ou simplement venir vous voir. Si cela ne se produit pas, c’est simplement que vous n’avez pas appris à émettre de manière focalisée et concentrée.

C’est ainsi qu’on peut mieux comprendre de quelle manière nous avions à l’origine une réelle et puissante collaboration avec les animaux. Dans le paradis terrestre originel, les familles avaient toutes des animaux qui faisaient de nombreux travaux pour eux. C’était des animaux sauvages, qui vivaient libres et qui ne venaient que sur appel. Nous avons perdu cette capacité de communiquer avec les animaux, mais je vois les jeunes aujourd’hui, les tout jeunes, si on commence tôt en les invitant à exercer cette télépathie naturelle que nous avons tous, comment ils font cela les deux doigts dans le nez ! C’est facile, normal et quelle joie qu’ils ont à parler avec les animaux. C’est tellement important en fait, et de tout temps, depuis toujours, l’Homme partage la terre avec les animaux et communique avec eux. Ce n’est que depuis peu que l’Homme a perdu la compréhension de sa nature profonde, que la peur s’est insinuée dans sa conscience et qu’il a eu peur de manquer de nourriture. Quelle illusion que nourrir des pensées de pénurie ! Au contraire la terre est très abondante. Mais cette peur a donné à l’Homme l’idée de manger de la chair. Quelle folie que manger des animaux ! Cela contamine toute la relation qu’on peut avoir avec eux, car nous avons alors une odeur de carnivore qui est en contradiction avec notre véritable nature. Le simple bon sens nous indique à l’examen de notre dentition qui est celle d’un herbivore et de notre système digestif qui ressemble à ceux des animaux végétariens que manger du cadavre diminue les forces vitales qui peut régénérer nos organismes. Mais là encore, c’est un processus. Il faut y revenir lentement mais surement, graduellement, vers un mode de vie végétarien et en harmonie avec nos collaborateurs, les animaux.

L’harmonie avec le monde, avec la nature, c’est fondamental à l’Homme. Mais nous revenons de très loin, nous avons presque détruit la terre. Ceci parce que nous avons pour un temps écouté et cru la voix des forces de l’ombre qui par le biais des écoles, des médias, des institutions, des religions et des gouvernements nous ont rempli la tête de mensonges et le corps de maladies et de pollutions. Alors, oui il y a un chemin très long à refaire en sens inverse. Et cela commence par de petits gestes quotidiens. Marcher pieds nus sur la terre le matin, cultivé des germinations dans la cuisine, des fines herbes en pots pour nos repas, et des jardins. Éventuellement le domaine familial, qui est la solution définitive viendra si nous tenons cette aspiration fermement ancrée dans notre conscience. Ainsi, nous reprendrons notre rôle de dieux et de déesses de cette merveilleuse terre mère et la joie, la bonté et l’amour fleuriront de nouveau dans toutes nos relations.

Quelques lecteurs ont demandé des exercices pour développer cette aptitude naturelle, la télépathie. Les exercices qui m’ont été transmis font partie des enseignements du clan de l’ours chez les Cherokee. J’ai aussi pratiqué cela avec des enseignants de la nation Apache. Cela requiert des années de formation. J’ai préparé des enseignements et des méditations en ligne sur savoirancestral.com. Par contre, cette aptitude étant naturelle, elle peut se développer naturellement. Je vous donne donc une piste à explorer.

Pour commencer, il faut comprendre que tout l’univers est un vaste champ d’informations où tout est relié par un réseau de liens tissés de manière cohérente et régulière. La physique quantique commence à découvrir cela avec leur théorie des super cordes. Cela peut aussi être illustré par la documentation de nouvelles découvertes faîtes simultanées par des groupes qui ne se connaissaient pas et qui était très éloignés les uns des autres, chez les humains et chez les animaux. Tout est relié, tout le temps. Ce qu’il faut c’est prendre conscience de ces liens et les ressentir. Il est possible aussi de recevoir de l’information avec le corps mental, mais c’est beaucoup plus précis lorsque la perception est holistique, c’est-à-dire, lorsque la perception est reçue par tous les corps simultanément (corps physique, éthérique, affectif, mental et spirituel). C’est pourquoi je parle de ressentir plutôt que d’entendre. Il est donc essentiel de pratiquer une forme de méditation qui intègre tout l’être et l’univers qui l’entoure.

Je vous invite à prendre le temps de vous asseoir matin et soir et d’observer vos pensées et vos émotions, sans jugements et sans les diriger. Juste prendre conscience de ce qui se passe en vous. Tout étant relié dans l’univers, nous sommes naturellement accordés à certains éléments ou dimensions de cet univers et des êtres qui la composent, un peu comme un piano qui vibre sur un diapason précis. Comme la radio, qui, pour recevoir un poste en particulier doit être syntonisée, ainsi vous êtes syntonisé par vos expériences et votre éducation à certaines pensées qui habitent votre dimension de l’expérience humaine. D’observer vos pensées vous aidera à distinguer ce qui vous appartient et ce qui vient d’ailleurs, de ces dimensions sur lesquelles vous êtes accordés. Cela vous aide aussi à choisir et ne pas être victime des vibrations et pensées malsaines qui pourraient vous influencer. Vous n’êtes pas vos pensées. Très important de comprendre que vous n’êtes pas vos pensées et que vous avez le choix. Avec le temps vous pourrez choisir quelles dimensions dans les vastes champs d’informations de l’univers cosmique et hu

Paix et lumière

Aigle Bleu

 

 

6 réflexions au sujet de “LA TÉLÉPATHIE – aptitude que nous avons tous et toutes”

  1. Fantastique, j’ai adoré cette lecture.

    Ayant été végétalienne pendant plusieurs années par respect des animaux et pour ma santé, Aigle Bleu, vous confirmez ici ce que je crois profondément : l’être humain est végan. Il mange de la viande par habitude, goût et commodité, il n’est pas un carnivore de nature.
    Et question que l`on pourrait se poser, est la suivante: pourquoi mange-t-il telle et telle sorte d`animal, alors qu`il ne mangera pas du chien ou du chat, par exemple ? Il y a un nom pour cela, et c`est le Spécisme avec un grand « S ».
    Les animaux sont pour la grande majorité élevés en batteries, élevage intensif, dans des conditions atroces. Souvent très malades d`ailleurs et infectes.

    Selon le grand militant végétalien, Gary Yourofsky, connu à travers le monde, 65 % de la production mondiale des grains et céréales est mis de côté pour nourrir 53 milliards d`animaux terrestres qui sont tués chaque année plutôt que de s`en servir pour nourrir 6.5 milliards de personnes qui meurent de faim.

    Le sujet est sans fin. Je mange de la viande à l`occasion. Mais votre blog, Aigle Bleu m`a remis sur la bonne voie.

    Je vais me rediriger vers un régime total sans viande, par respect pour les animaux et pour la santé de la planète terre. Déjà, je ne consomme plus de produits laitiers depuis des années. On ne boit pas de lait de singe ni de chat, alors pourquoi du lait de vache ? … à méditer !

    Je tiens des propos qui vont en faire sourciller plus d`un. Je suis prête à la discussion. Toujours dans le respect et la joie.

    Merci Aigle Bleu,

    Paix et Lumière

  2. Bonjour Aigle Bleu, je vous ai écrit à propos des Cherokee et de ma belle fille.
    Mais vous ne me répondez pas, or c’est très important. Merci. Evelyne

  3. Définitivement nous ne sommes pas nos pensées. Nous avons des pensées comme nous avons un corps et ne sommes pas notre corps. Merci Aigle Bleu.

  4. Bonjour Aigle, merci ! c’est très juste, on peut aider nos animaux à distance par télépathie. Un souvenir qui me reviens en lisant ton texte, à l’approche de Noël il y a quelques années je traversait une foret et j’ai reçu un message d’animaux ( qui sans doute humain allait abattre pour les fêtes), ses cris d’appel au secours m’ont fait de la peine, alors je leurs aurai envoyée plein d’amour pour que leurs souffrances diminuent.

    • Que c`est intéressant de vous lire Amélie. Merci de ce partage. J`ai lu que les arbres aussi souffraient lorsque les animaux des forêts étaient tués par des chasseurs par plaisir de tuer. Les arbres ressentent la mort des animaux et en souffrent.

      Paix et Joie

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.