QU’EST CE QU’UN CHAMAN?

saw-whet-owl-600x400

Qu’est-ce qu’un CHAMAN?

Par Aigle Bleu

Il y a toute une culture autour du chamanisme, qui signifie avant tout « être en unité avec la nature ».

Le chamanisme, sans que l’on doive nécessairement être chaman, c’est d’abord une manière de vivre, de communier avec la nature, de comprendre notre raison d’être, c’est quelque chose qui est ouvert à tous.

Le chamanisme donne des clés pour comprendre des choses qui ne sont pas transmises dans la civilisation occidentale. La magie de la vie, la communication avec les animaux, les plantes et les éléments, le voyage dans les dimensions subtiles qui ont un effet réel sur le monde physique, la guérison de l’esprit et du corps, les rituels et les cérémonies qui donnent un sens à la vie et qui indiquent les meilleurs moments pour les semences et les récoltes sont quelques éléments parmi bien d’autres qui sont transmis par la culture chamanique. Les capacités extraordinaires qui sont une des caractéristiques de l’Homme évolué trouvent leurs places dans une vision du monde où le chamanisme existe.

La culture chamanique est véritablement universelle, car tous les peuples indigènes de la terre la partagent. Lorsque de nombreux chamans de différents pays et continents se rencontrent une des premières choses que nous remarquons c’est qu’ils se comprennent tous. Ils utilisent tous le tambour, parlent tous avec les esprits, sont tous guérisseurs à leur manière, ont tous un très grand respect pour la nature, les aînés et leurs communautés.

Dans la tradition, devenir chaman était réservé à un type de personne très particulier, prêt à subir des épreuves et des expériences extrêmes qui puissent la projeter hors de son corps, de manière à être capable par la suite de faire cela à volonté. Les outils les plus efficaces pour obtenir ces résultats ont souvent été la souffrance et la mort symbolique.

La mort réelle pouvait elle-même parfois constituer la méthode d’enseignement. Exactement comme dans cette expérience, documentée par un Occidental qui en avait été témoin : un chaman inuit avait emmené son élève sur la banquise, fais un trou dans la glace, l’avait attaché sur une perche et immergé et l’avait laissée ainsi trois jours entiers sous l’eau avant de le réveiller. C’est en effet l’un des dons particuliers de certains chamans que celui de pouvoir ramener l’âme de l’autre rive — et naturellement, le corps de l’élève, immergé dans l’eau glacée, était parfaitement conservé. Puis, le chaman avait demandé à son élève de lui raconter son voyage dans l’autre monde. Car pendant tout ce temps l’élève voyage dans le monde des esprits et ses visions peuvent déterminer les cérémonies et les pouvoirs qu’il pratiquera par la suite.

D’autres nations vont utiliser des substances hallucinogènes qui sont parfois extrêmement dangereuses, qui plongent le candidat dans des transes proches de la mort. D’autres vont faire des retraites prolongées dans des lieux sombres et quelquefois complètement noirs où il n’y a aucune lumière. C’est encore on le voit, le même symbolisme. Le chaman est celui qui est né deux fois : tel est la définition originelle de ce mot qui vient des peuplades autochtones de Sibérie. Il est revenu de la mort donc née deux fois. Il en est de même avec des souffrances extrêmes qui peuvent parfois elles aussi projeter l’âme hors du corps. Une fois que cette expérience à été vécue, il est plus facile pour l’aspirant chaman de pouvoir à nouveau voyager dans les mondes subtils, volontairement cette fois. Ainsi, traditionnellement, le chamanisme pur et dur est une expérience qui passe par une mort symbolique et parfois même réelle. Par contre, ces expériences doivent impérativement être conduites par un chaman d’expérience, qui a lui-même reçu ces initiations et qui par la suite va guider l’apprentie dans sa découverte de son rôle communautaire, dans les cérémonies, rituels, guérisons et autres techniques que pratiquent les chamans de sa tradition.

Une autre voie au chamanisme, plus rare, est le chamanisme initiatique. Dans quelques rares nations, celles qui sont parfois appelées les bâtisseuses de temples comme les Hopis, Mayas et Cherokee existe une spiritualité plus organisée et structurée. Des enfants en qui l’on reconnaît « le don » sont entraînés dès leur jeune âge dans diverses sociétés spirituelles de clans à cultiver les aptitudes chamaniques spécifiques à leurs clans. Ils pratiquent intensivement, sous la supervision de leurs aînés, pendant des années, des exercices spirituels quotidiens rigoureux. À titre indicatif la période de formation des apprenties Cherokee dure 12 ans avant que le premier niveau soit atteint. Ils doivent alors démontrer leur maîtrise au cours de divers examens habituellement conduit devant toute la communauté. La première épreuve dans le clan Anigadoah des Cherokee où j’ai été formé, à titre d’exemple, consiste à produire avec son corps de la lumière. Pour cela l’examen se fait la nuit un soir sans lune ou dans un temple sans éclairage afin que cette lumière soit visible par tous. C’est le premier d’une série de 16 initiations qui seraient toutes considérées comme impossibles par la société actuelle. Ceci pour démontrer à toute la communauté que le chaman est un être qui possède les aptitudes requises pour le rôle qu’il doit jouer au sein de sa communauté.

Il faut aussi faire la différence avec l’Homme et la Femme médecine. Ceux-ci ont reçu une formation complète de leurs parents et grands-parents dès l’enfance. Ce qui est différent ici c’est cette formation entamée très jeune par les membres d’une même famille. Parmi les guérisseurs des nations autochtones, ceux-ci sont les plus puissants et les plus efficaces. Ils savent faire les mêmes choses que les chamans, mais ont d’autres aptitudes également qui rend plus complètes les formes d’aide qu’ils proposent. Les chamans sont souvent spécialisés dans une forme d’aide en particulier tandis que l’homme ou la femme médecine sont plus holistiques.

Les civilisations modernes ont volontairement relégué aux oubliettes ces connaissances et l’on se retrouve aujourd’hui dans une situation où l’avenir même de la planète est menacé.

Aussi, un « vrai » chaman est très rare ; j’ai rencontré beaucoup de gens qui s’autoproclamaient « chamans » dans la société occidentale, mais je n’ai rencontré de vrais chamans que rarement dans toutes les années que j’ai passées auprès des autochtones. Ce qui est parfois appelé néochamanisme dans le monde du « Nouvel Âge » occidental n’a rien à voir avec les vrais chamans. Pour une petite explication de l’importance des traditions, en chamanisme voir L’ARTICLE ICI. Les vrais chamans sont des personnes vraiment exceptionnelles, toutes très différentes. Tous possèdent des dons spécifiques, absolument uniques, qui leur viennent de leur expérience personnelle de voyage dans les dimensions subtiles où ils ont pu dialoguer avec les Esprits. Les vrais chamans sont tellement différents des autres personnes qu’il est trompeur de les évaluer en les comparant avec ce que l’on connaît. Il faut laisser une latitude particulière à ces êtres, car la folie sacrée et les comportements incompréhensibles sont souvent des traits de caractère récurrents parmi eux.

Parfois, le chaman a la capacité d’aider les gens à se rendre dans le Monde des Esprits, et de les ramener en toute sécurité. C’est ce que je fais souvent dans mes ateliers sur les animaux totems. De cette manière, ils peuvent aller rencontrer leur animal totem, cet allié qui est en eux. Il est dit que tant que les gens n’ont pas connaissance de leur animal totem, qu’ils n’ont pas de contact conscient avec lui, qu’ils ne peuvent donc pas travailler avec son énergie. Une fois qu’ils connaissent leur animal totem, ils peuvent utiliser son énergie dans leur vie de tous les jours.

Nous avons tous des gardiens différents dans chacun des règnes de la nature, le règne végétal, le règne minéral, le règne animal, et le monde des humains. Nous avons ce que nous appelons nos « ancêtres », qui sont toujours avec nous, même si nous ne les connaissons pas ; si nous n’avons aucun moyen de communiquer avec eux, alors les possibilités pour qu’ils influencent nos décisions sont très réduites, car ils ont peu de champ d’action. Mais si nous les connaissons, cela peut ajouter beaucoup de pouvoir dans nos vies. Et c’est quelque chose que nous pouvons découvrir ensemble très facilement, car nous pouvons accompagner la personne dans le Monde des Esprits, et son voyage de retour, de manière tout à fait sécuritaire, et ainsi elle peut apprendre à leur parler, découvrir son animal totem et ses Esprits gardiens.

Connaître ses totems aide à mieux se comprendre soi-même, et à avoir plus d’impact sur le monde qui nous entoure, car alors nous travaillons avec des forces qui influencent le monde dans lequel nous vivons de manière tout à fait concrète. Les animaux totems ne sont pas des concepts imaginaires, ils sont de ce monde. Cette notion est très difficile à comprendre pour les hommes modernes qui ont perdu tout contact avec l’esprit et le monde des esprits. Les shamans des Premières Nations considèrent parfois les hommes et les femmes modernes qui sont athées comme les êtres les plus handicapés vivants ! Les humains ont le potentiel le plus élevé de toutes les créatures vivantes et pourtant dans ce cas de figure ils sont complètement coupés de l’intelligence suprême qui a créé ce monde ! Beaucoup plus de la moitié de ce qu’existe dans l’univers créé existe dans un état lumineux, immatériel, invisible aux yeux de chair. Ainsi, comprendre le monde sans avoir accès à ces connaissances est la caractéristique de cette civilisation mondiale actuelle où des aveugles mènent d’autres aveugles directement vers la mort. Ainsi, aujourd’hui nous enseignons souvent à ceux qui y sont ouverts à rencontrer leurs animaux totems. Une fois que cette expérience a été vécue, les totems et les gardiens découverts, il est alors plus facile de communier avec eux et de ressentir leurs influences et leurs présences. Il est possible alors de leur faire des demandes d’aide et de recevoir cette aide. Voilà un exemple parmi d’autres de ce que le chamanisme et le chaman amènent à la communauté qu’ils servent.

L’objectif des chamans traditionnels actuels est bien de recréer l’unité du monde, une meilleure compréhension de la nature et de la place de l’Homme dans la Nature et l’Univers.

En cela le chamanisme peut faire l’unité là où la science en est incapable. L’histoire des dernières décennies nous a bien montré que les corporations et les gouvernements peuvent déformer les données scientifiques présentées aux populations qu’elles desservent pour servir leurs objectifs et intentions inavoués.           Un exemple parmi des milliers d’autres est l’affirmation qui fut répétée pendant des années qu’ils n’y avaient pas de preuves aux changements climatiques, les reconnaissants au moment où les faits ne peuvent plus être niés et où les dommages sont irréversibles. Pourtant, les chamans des Premières Nations ont depuis 1969 tenté d’avertir les populations occidentales de ces problèmes.

Le chamanisme a une compréhension innée et instinctive du rôle de tous les êtres au sein du monde, connaissance que la science ne peut pas acquérir puisque la démarche mentale et intellectuelle des sciences est lente et incomplète. La preuve de cette compréhension extraordinaire des chamans sont ses « pouvoirs » inexplicables qu’ils démontrent dans leurs relations avec la nature et les êtres humains : guérisons spontanées, influence sur la météo, communications avec les animaux et les plantes, modifications des lois de la physique telles que la science les comprend, etc. La liste complète pourrait remplir un volume entier puisque chaque chaman a des aptitudes différentes de ses pairs. Mais tous ont le même objectif : la santé de leur communauté et de la terre. La vérité est une, la vérité est la même pour tous les hommes et femmes de la terre. Ainsi, le chamanisme est d’actualité ainsi que la culture chamanique dans son ensemble. La sagesse des peuples qui vivent en harmonie avec la nature est toujours valable et le sera toujours puisque c’est la nature qui donne et maintient la vie de tous les hommes et femmes de la terre !

Aigle Bleu

Wendake, QC, Canada, décembre 2015

19 réflexions au sujet de “QU’EST CE QU’UN CHAMAN?”

  1. .. En voie d’éveil spirituel, en pleine prise de conscience de tout de ce que je lis dans ton texte « qu’est ce que le shamanisme »… je te dis Merci.. merci ces mots me font du bien. Car quand on prend conscience de cela, c’est presque une souffrance de sentir cette coupure à notre nature humaine profonde, c’est tout un parcours pour renouer avec notre être profond qui sais, notre part suprême , avec la nature.. j’ai toujours été très sensible à la nature, aux animaux, toujours eu besoin d’eux mais maintenant je la vois complètement autrement, je supporte de plus en plus mal l’impact de l’homme sur les paysages, la nature, les animaux, ….et sur l’homme lui même! Merci merci de ces mots qui résonnent si fort en moi et me font si chaud !!

  2. Bonjour , aigle bleu votre article m interesse car j’ai parler a un amie de mes reves et il ma parler de shaman je ne connaissais pas et je suis tomber sur votre article. . depuis petite je vois des choses que je ne devrais pas voir je suis sur de ce que j ai pu voir en grandissant cela c est stopper heureusement car je suis quelqu un de peureuse , en grandissant je me suis mise a faire plusieur types de reve et maintenant c’est sur les personne de mon entourage je peux voir quelque chose passer ou qui va leur arriver c est comme de la voyance ce n est pas tres fort mais cela se produit quand meme . Je fais d autre type de reve depuis toujours difficile de savoir si c est reel par exemple quand je dors j ai l impression de voir ce qu il se passe autour de moi et de me deplacer chez moi et peu importe le lieu ou je m endors j ai du mal a savoir si c est reel car sur certain site les docteur parle de parallisie du sommeil .je continue a des fois voir ce qui se passe chez moi et d autre fois quand sa m arrive j ai l impression si je le fait je ne vais pas pouvoir revenir a moi mais je ne suis pas sur que ce soit cela J’aimerais savoir si il y a des personne comme moi savoir qui je suis car je ne sais pas quoi faire de mes reves et je me demande si ma fille risque de voir des choses aussi lorsqu’elle grandira et j aimerai mieux me connaitre merci de me laisser un commentaire svp

    • Bonjour
      Je vous conseille de regarder la vidéo sur youtube de tistrya « voyage astral ». Les sorties de corps la nuit sont à priori fréquentes chez les humains mais on ne s’en rend pas forcément compte.
      bonne journée
      Fabrice

  3. Bonjour Aigle Bleu …je viens de lire votre article ,merci de mettre l’accent sur toutes ces nuances ! C’est vrai dans notre monde ,on s’autoproclame ceci ou cela …. Mais parfois on se sent bien seule dans les différences ! Je peux dire que lorsqu’on revient pour une deuxième vie ,le regard que l’on porte sur celle ci est différent ,sur la vie ,l’humanité et le monde du vivant . Tout est d’une couleur totalement différente .
    Je me suis inscrite au voyage chamanique en Mongolie ,j’espère que mon dossier sera retenu et que j’aurai une place .cela fait fait 4jours que j’attends une réponse de l’agence Orsos .
    Merci pour votre réponse .

    • Vous n’êtes pas de la formation Créons le Monde n’est ce pas? Comment avez-vous appris pour ce voyage, nous n’avons pas publicisé puisque nous avons réussis a remplir avec mes étudiants de Créons le Monde?

  4. Bonjour Aigle bleu.

    Cette nuit j’ai extremement rêvé. Mais à l’interieur de mes rêves une experience m’a quelque peu bousculé. Une personne est venu me voir, et m’a dit ceci. « ça y est maintenant tu es prete à devenir shaman. » Et elle à commencé une sorte de danse pied nu sur la terre. Ces pieds faisaient de la poussiere avec la terre. Nous étions dans la nature, dans la nuit, avec un feu non loin de nous. Et le reste à disparu de ma mémoire. Mais ça m’a « chamboullé l’esprit » au reveil… J’ai lu ton article que je trouve fort interessant… Et ma question serait, es-ce que mon rêve peut être un message, à me tourner vers le shamanisme? Peut on avoir une connexion en rêve avec « une force, esprit shamanique » ou es-ce purement « le fruit de mon imagination onirique. »? Vers qui se tourner pour être sure d’etre bien guidée?…

    Je vous souhaite une belle journée, douce, lumineuse et remplie de joie et d’amour. Et je vous remercie du temps que vous nous donner dans votre partage.

  5. Bonjour Aigle Bleu,
    L’ univers du chamanisme m’attire profondément et m’effraye à la fois.
    Je suis conteuse, je présente actuellement un spectacle de contes intitulé « LE CHEMIN ROUGE ». Je suis venue conter en août dernier en Gaspésie, chez Sylvain Rivière, écrivain-conteur québécois.
    Je reviens cette année d’août à octobre, j’aimerai beaucoup venir te présenter ce spectacle.
    Voici le lien vers mon site
    http://marjorie-c-comedienne-conteuse.over-blog.com/
    J’espère pouvoir te rencontrer…
    Marjorie C. conteuse
    lumiere.detoiles@yahoo.fr

  6. Merci Aigle Bleu pour ce précieux texte.
    Comme j’aimerai etre a Quebec a tes cotes dans les stages que tu proposes dans tes formations; creons le monde. La vie m a mene a l autre bout du monde en Thailande ou je m efforce de creer mon domaine familial.
    Il y a quelques jours une chouette m’est apparue plusieurs fois d’affiler; et les nouvelles n’ont pas traine … Au troisieme jour c’est un aigle qui volait haut dans le ciel… et cette photo en entete me pousse enfin a me devoiler un petit peu plus.
    J’avais voila plus d’un an maintenant commence a t’ecrire une lettre pour te proposer une forme d’association pour tenter de diffuser quelques produits incantations dans le salon de massage thailandais de mon amie; je m’etais interrompu en cours de route car les tarifs a la vente dans le monde occidental sont trop eleves pour le niveau de vie thailandais; ta reponse en entrainera une autre.
    De l’orient du monde, je te salue bien bas.
    Maat Awu

  7. Merci beaucoup pour votre éclairage très complet, limpide et sans ambiguïté sur ce qu’est un chaman, son rôle, son lien avec la nature et tout ce qui EST. Cela met les choses au point, évite toute équivoque et permet une argumentation éclairée dans toute discussion.
    Meilleurs vœux pour 2016 et merci pour les vôtres.

    • Merci également de ton commentaire. Il avait besoin de cette définition car il se véhicule du n’importe quoi dans le nouvel âge. Mais toute définition du chamanisme demeure incomplet car le chaman depar sa communication avec les esprits du monde transcende toute définition.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.