LE SENTIER DE LA BEAUTÉ

sentierdelabeauteLe sentier de la beauté est la reconnaissance de la pureté, de la perfection et de la beauté inhérente à tous les éléments de la nature. Pour les autochtones du monde entier, il y a la compréhension que les lois de la nature sont immuables et parfaites et que l’être humain trouve sa voie lorsqu’il est en résonance harmonique avec ces lois. Ces lois gouvernent les atomes et les galaxies ainsi que le coeur et les corps des Hommes.

Une des conséquences de cette harmonisation c’est la beauté. Une personne qui en harmonie avec les lois de la création est belle, à l’intérieure comme à l’extérieur.

Tous les paysages de la nature qui n’ont pas été touché par l’homme sont toujours beaux. C’est le reflet de la perfection des lois de la nature. Ainsi, celui qui se met en harmonie avec la nature et ses lois suit le Sentier de la Beauté. C’est la compréhension de cette voie des Premières Nations qui fait l’objet de la cinquième édition de mon volume republié par les Éditions du Dauphin Blanc. Disponible dans les bonnes librairies :-); et dans la Boutique d’Aigle Bleu. 🙂

1 réflexion au sujet de “LE SENTIER DE LA BEAUTÉ”

  1. salut à toit bleu, Aigle!

    ici Lady love Roots sur son chemin de beau T…
    je prépare ma venue au Quelbec d’oiseau qui cherche un new nid, aussi j’ai entamé le 2ème nez cri, « Village people Lady Love roots, in îlot de lumière entre gonds et rizières, As Ortie de Mer da l’Or!, Car nez de croûtes »
    en écrivant, soudain j’ai eu l’impulsion d’écrire une lettre ouverte qui m’ chat viré. Je te la confie en prim humeur :)) je compte l’envoyer à la communauté wendake.
    le sentier de la beauté noue demande à être entier avec noue maime!
    voici le nez ce trait:
    Maya, Fée son une pause, là…
    Je me sang remue ménagée !
    Tu me transe forme
    Mon qong de coyote de franche communauté
    Me demande d’être encorps plus en tiers état !
    De re d’ Eve Nue pape titillon
    Qui saime sa lumière
    A la fesse de ce démon monde
    Qui me pousse mousse
    Dent mes 2 nier retranche encorps man…
    A l’or, je mi col au nid, sans nie
    Sur l’heure, sans peur, sans heurt
    J’ai promis d’être bon cap taime
    sang off sens à Qi Qong :

    Lettre ouverte à l’eau nue, ONU
    Organisation des Nations…Unies ?
    A Lady Reine du Québec,
    Et à sa volonté d’un vrai changement
    Au ministre Justin Trudeau,
    Et à ses larmes,
    A chaque ETRE HUMAIN ayant un mandat
    de responsabilité politique.

    Mes chers frères et sœurs de la terre,

    Je vous nez cri en ce 23 décembre 2015
    Mon cœur en cendre
    De me sentir refus je
    Là où j’essuie, à me moucher
    Saine pleur en farensol
    Je marche sang compter mes pas sage
    Sur notre belle terre
    Que nez jeu pas ESS aïé, aimé
    Pour m’y enraciner
    Pour y orfèvre rire
    Mon eau vive !

    Je suis femme pleine de talents
    Mon cv est plein de capsules d’or nez ce presso
    Un bac plus 5 de géo’grave
    J’en passe…
    Je suis nez en France,
    Sous France…
    Qui a oups plié son drap haut :
    Liberté Egalité Fraternité !
    Je reviens de Hollande
    J’y ai vu la devise :
    Je maintiendrai.
    J’y ai savouré la finesse, la beauté des perse sonne
    Dans leur liberté d’être
    Affirmons
    Je maintiendrai la liberté l’égalité la fraternité !
    Ces 2 drapeaux dressés, Français Hollande
    Fée rai beau dame yes, bleu blanc rouge.

    J’aurais pu devenir une Daesh
    Lèche cul en cap sud vire rue lente
    De pou belle, pardon Daesh
    Et merci à toi
    D’agiter notre nez pou vent aïe !
    A la marine, en le penne de serrure,
    Tu fée bien ton trav aïe.

    J’essuie juste une aile enfante
    Par feu aimant innove en scie vœu
    Icare j’ai choix, si, le parti de l’amour
    E carte du monde mes peurs
    Car jeu en émoi
    Notre terre de lumière
    Our earth of light
    Nostra terra de luce:

    Une terre sang front lierre herse dressée
    Sang peur herse tonne encarté
    Because the terre eat cloître rang fou !
    Moi, française, née au pays de la liberté, égalité, fraternité
    J’ai été out ragée, oups pliée, et Vinci sciée
    Juste à cause de ma lumière, sans fard eau à porte nez !

    Je ne peul ici étaler mon nez tas de cendre
    De berbère non barbare
    D’indienne sans far west
    De citoyenne du monde sans frontière
    De femme moderne sang mot terne
    De chlown : chamane, clown
    Ce né pas le suce jet de pierre :

    Je n’ai plouf ma place en France.

    Voici ma requête, ici sans je de maux, j’essaie :

    Je demande le statut de réfugiée de scierie
    Ce n’est pas une plaisanterie
    Si vous lisez mon premier tome et celui-ci
    Vous pourrez constater de cœur
    Que je n’ai que beauté, créativité,
    Mon féminin ça crée
    A offrir au monde
    J’ai besoin d’être portée par une terre
    Pratiquant la coopération
    Qui est sur le chemin de la guérison
    Entre modernité et tradition des premières nations,
    J’ai nommé le Québec, les Wendake, …
    Merci à ce pays qui me remue le coeurps.

    Mais dame Reine de ce pays d’Orée
    Je me suis cognée au Quelbec de lièvre
    Qui impose aux arrivants
    Moult dos scié…
    Mais à cueille à bras ouvert les réfugiés de Syrie !

    Si Ris ! renouer avec nos enfants inter’rieur !
    Qui ne demandent que la joie, la paix, l’amour, pour fleurir !
    Ce que l’on oups plie nous ra drapeau.

    Je ne peux pas, dame Reine,
    Je ne veux pas m’encarter dans vos cases étroites
    Mon rêve à concrétiser, à offrir à qui en a le désir,
    Se fonde sur l’amour
    Et l’amour, en êtes-vous d’accord
    N’a que fer des cases de sue dos cou
    Je vous demande donc en live life wife
    De femme à femme
    De bien pouvoir m’offrir asile et protection
    Non pour y être québec oiseau
    Car je suis une aile enfante du monde
    Vous trouverez bien une formule adaptée
    Pour ce projet à implanter
    art essaimer, telle l’abeille
    Partout où l’on nu m’accueillera comme un fruit mûr
    Sans mur

    Pour terminer
    J’appelle tout pays
    A choisir
    Entre la peur
    Ou l’amour
    Selon quel royaume
    Vous les élus voulez construire
    Et sortir de l’or nier hier
    Qui nous insecte aujourd’hui
    Au nom d’allah niche, bouddha aux pommes, jesus jeséplus…
    Arrêtons de jeter le bébé
    Ave l’eau du vain du pain
    Sur l’autel de l’oubli
    De qui Noue Somme
    Un
    Uni
    Vers
    Elle
    Le féminin ça crée
    Assassinée
    Battue
    J’en passe…

    La femme est source de vie
    La femme rêve
    L’homme accomplit
    Sans elle il tourne en rond
    Comme poids son rouge dans son beau cale.

    Je suis Lady Love Roots
    Femme nue
    Femme responsable
    Telle Marianne
    Pour la Liberté, l’Egalité, la Fraternité
    La réconciliation
    La gai ris son entre les peuls play.

    Paix, Joie, lumière
    Liberté Egalité Fraternité
    Je maintiendrai

    Lady Love Roots.
    Aigle rouge.

    Lettre en copie à Aigle bleu,
    à la communauté Wendake de Québec .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.