LES CAPTEURS DE RÊVES DE L’ESPACE DÉCOUVERTE

dream-catcherCapteur de rêves est le terme correct en français. Il s’agit d’une médecine de la Grand-mère Araignée qui en enseigna la fabrication aux humains pour prévenir les cauchemars et mauvais rêves. Bien des légendes de différentes Premières Nations d’Amérique parlent de cela. Nous en avons choisi une pour vous.

La légende de Grand-Mère Araignée qui enseigna les capteurs de rêves :

 

Une vieille grand-mère a vu une araignée tout près de son lit. Elle avait observé l’araignée pendant des jours tandis qu’elle filait sa toile. Un jour, son petit-fils est entré et a vu l’araignée. Sa réaction fut de prendre une roche et au moment où il allait l’écraser, sa grand-mère l’a stoppé. Il lui a alors demandé : “pourquoi m’arrêtes-tu ?”. Sa grand-mère l’a regardé avec douceur et a juste souri.

Après que le garçon soit parti, l’Araignée parla à la Grand-Mère. Pour la remercier elle lui fit offrande d’une grande médecine pour ses petits-enfants. Elle lui montra comment tisser une toile dans un anneau de bois. Elle lui dit que cette toile piégerait tous les mauvais rêves et seulement les bons rêves passeraient pour qu’ils soient remémorés au réveil. Le mauvais deviendrait empêtré dans la toile et se dissiperait quand touché par la lumière du jour.

Le capteur de rêves est semblable à une toile d’araignée. On y ajoute souvent des plumes, des pierres, mais l’essentiel est l’ensemble constitué du cerceau de bois et du treillis de corde naturelle en forme de toile avec un trou au centre. Il est facile à fabriquer mais l’important est que la personne qui le confectionne le fasse avec la bonne intention. Dès lors, la médecine est toujours présente dans le capteur de rêves. C’est pourquoi nous offrons seulement ceux qui ont été préparés par des artisans traditionnels des Premières Nations.

Le capteur attrape les mauvais rêves, qui se dissiperont aussitôt que les premiers rayons du soleil le toucheront. Les bons rêves, en revanche, passent par le trou au centre et sont ainsi reçus par la personne endormie.

Les témoignages de personnes ayant utilisé un capteur de rêves qui s’étant avéré très efficace sont innombrables et ne cessent de croitre.

L’important est de le purifier dès qu’on le reçoit, à l’aide de la fumée de sauge (ouvrir une fenêtre) ou de l’encens liquide Chiiyaam. Puis suspendez le entre le lit et la fenêtre ou bien le placer devant la fenêtre de la chambre à coucher ou au-dessus du lit. Il est préférable de l’accrocher de manière sacrée, c’est-à-dire avec l’intention qu’il protège vos rêves et si possible avec un chant ou une danse pour que la vibration imprègne le capteur avec votre intention. Doux rêves !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.