UN MOMENT D’ÉQUINOXE

mon jardin avec le bac a compost - a small part of my garden with the compost pile Le soleil levant brille parmi les feuilles des arbres qui frémissent dans l’air frais d’un début d’automne.  Il fait chaud pendant le jour, mais au petit matin pendant un court moment nous ressentons la fraicheur du changement de saison qui approche. Ce calme parfait qui existe dans l’éveil de la nature lorsque tout le monde dort n’a d’égal que la sérénité de la conscience qui contemple ses œuvres au sein du monde.

Nous avons un monde à guérir, une société à transformer, une mère patrie à remodeler et une conscience à assainir.  La tâche est énorme, gigantesque et les forces contraires qui ont dégradé les écosystèmes et détruit les communautés qui vivaient en harmonie avec la nature semblent toutes puissantes.  Où trouver la force et la sagesse de transformer le monde? Comment faire?   

Dans la question se trouve la réponse.  C’est avec des questions que nous devrions éduquer nos enfants, non pas en donnant plein d’informations, mais en donnant le problème et les accompagnants dans la recherche de la solution.  Pareillement, nous devons regarder en face la situation mondiale actuelle et chacun d’entre nous doit y répondre à sa mesure. Plus facile à dire qu’à faire… la tendance actuelle étant de fuir dans l’évasion et les divertissements les moments de silence et d’introspection qui pourraient permettre de répondre aux menaces qui planent sur le futur de la planète et de l’humanité.   

Chacun de nous doit trouver ces réponses. Comme le disait un de mes aînés des Premières Nations, soit que nous sommes une partie de la solution soit une partie du problème.  Dans ma compréhension de ce qui vient, ceux qui sont partie intégrante du problème vont devoir se trouver une autre planète. Lors de leur migration d’âme, ils ne seront plus accueillis ici, mais seront redirigés ailleurs dans un autre monde. Lorsqu’on comprend que la terre abrite nos familles, nos amis, et qu’elle n’a pas d’égale dans toutes les galaxies de l’univers créé, que la mort n’existe pas et que l’immortalité dans la conscience est une réalité, nous avons alors une perspective qui peut permettre un choix éclairé dans l’emploi de cette vie qui nous a été confiée.  

Les pouvoirs de l’ombre ont caché toutes ces réalités aux humains depuis des millénaires déjà. Néanmoins, la vérité peut se découvrir si nous prenons le temps de réfléchir, de penser, d’être les Hommes, les Femmes que nous sommes en réalité.  Aux yeux de l’Unique, du Créateur, de l’Intelligence primordiale d’amour qui est prêt à travailler avec nous à l’accomplissement de nos rêves et de nos visions, nous sommes fils et filles aimés avec le don unique de la co création. Le monde autour de nous a été créé pour nous. Nous avons oublié que chaque plante a sa raison d’être, ses capacités pour nous nourrir, nous guérir ou pour équilibré l’écosystème, que chaque insecte a son rôle que chaque bête aimerait aider l’homme et ressentir son amour.  Mais on peut se souvenir, déterrer des méandres confus de notre conscience les réalités de notre identité première d’êtres qui ont été créés à l’image du Grand Esprit.  Mais pour cela il faut prendre le temps…

Justement la meilleure façon d’empêcher les Hommes de penser était de créer un système économique qui les fait courir du matin jusqu’au soir pour faire de l’argent.  Comme ça pas le temps de réfléchir, juste celui de nourrir cette bête de l’enfer, le système qui anime nos sociétés technocratiques en bouffant la terre laissant derrière elle les dépotoirs et les territoires contaminés. La peur du manque, complètement artificiel, mais tenace même parmi les plus conscients de mes amis, les maintiens dans le système, dans le problème actuel qui menace l’avenir de nos enfants. Lorsque je vois des gens conscients avec plein de potentiel, rester enfermé dans un système qui leur bouffe leurs familles, leurs joies, leurs potentiels, les minutes et les jours précieux pour leurs co-création, je suis triste.  

Mais je continue, et ma solution définitive, celle qui me convient, celle qui est issue de ma recherche et qui nourrit ma famille, se manifeste au sein du monde.  Je vois le soleil levant qui éclaire le monde et mes fleurs se réjouissent avec moi de notre bonheur, de notre place, de notre famille, de notre petite parcelle de mère patrie, de terre mère, qui reflète la beauté du sentier qui donne la béatitude de la contemplation de notre co-création. J’ai sous la main le bonheur éternel sur terre, l’accès au paradis de l’amour et de la conscience.  Je fais partie de la solution. 

Et toi?

 

5 réflexions au sujet de “UN MOMENT D’ÉQUINOXE

  1. Que c est beau et bon de vous lire toujours, cela resonne ds mon coeur d 1 vibratiin subtile enchanteresse.
    C est tellement ce que je ressens ds tt mon être !
    Chaque jour j essaie de mon mieux, qui peut encore, et encore s améliorer …
    Merci, gratitude, de montrer la direction de Sagesse sans relache.

  2. Bonjour,
    Entourée depuis cet été par des surmulots (rats), j’essaie de les comprendre. Ils gambadent dans mon jardin en plein jour, nous observent, ne semblent pas nous craindre. Or comme on les dit porteur de maladie, leur présence me semble pas idéal surtout autour de mon potager. Je pense donc les chasser. Dans un premier temps par la capture si nous y arrivons, sinon ….
    Qu’en pensez-vous ? Quel est leur symbolique ?
    Bel automne !
    Marie-Laure

    • Le rat est une bête de ville, de civilisation, je ne connais pas du tout. Tout les animaux ont leur utilités. Aucun n’est là par hasard. Je ne pense pas que les tuer soit une bonne idée. Les chassser vous prive du message qu’ils portent… Je sais pas vous conseiller plus… S’ils abiment le potager c’est autre chose, mais bon, cela sort du domaine de mes compétences.

  3. Un éclair de poésie au matin, <a travers un article comme celui-ci, rend encore plus vibrante la nature qui nous sert d'abri et de nourriture. Merci pour ce beau moment qui propose un regard neuf sur le monde à venir et non sur celui qui est derrière nous déjà si nous le désirons. Bonne journée!

  4. Moi aussi Aigle Bleu, de mon coin de France je contemple …et je comprends bien que tout vient de l’intérieur…. N’abandonne jamais et lâche ce qui est obsolète… DDes paroles sages…notre liberté est précieuse.. Merci pour ce beau regard partagé depuis votre coin du Canada.
    Bien cordialement Martine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.