LA CORNEILLE – ANIMAL TOTEM

Une mal-aimée des ornithologues et autres amateurs de la nature, la corneille est injustement accusée d’être un prédateur des autres espèces d’oiseaux. Bien qu’elle en ait la capacité et qu’elle peut en de période de disette se nourrir d’un oiseau tombé ou malade, il est rare que la corneille s’attaque aux autres oiseaux.

Elle a aussi la réputation d’être une voleuse, car certaines parmi elles adorent les objets brillants. De temps en temps un nid est trouvé qui recèle nombre de petits objets brillants, billes, bagues, plastiques reluisants, etc.

Bref, on l’accuse de tous les maux, oiseau de mauvais augure, magie noire, guerre, charognard, brigand, etc.  Pourtant elle a aussi l’autre côté de toutes ses épithètes : elle est très sociale, elle est très communicative, elle est annonciatrice de transformation, elle porte parfois les énergies de la guérison à distance, elle nettoie les routes et les champs des bêtes mortes et elle est très intelligente étant parmi la seule dans la gent ailée qui parfois utilise des outils qu’elle fabrique.

Voilà ce qui fait la particularité de cette médecine : rien n’est comme il semble être dans l’univers des corneilles. Elle a ses deux yeux noirs de chaque côté de la tête : ainsi ce qu’un œil voit l’autre voit autre chose. La corneille est maîtresse de l’illusion et pourtant elle ramène toujours à la vérité, celle du Créateur.

La loi et la perception des hommes sont très différentes de la loi et de la réalité du Créateur. La corneille représente cette capacité de voir au-delà des conventions humaines et des illusions du quotidien pour voir l’éternité imperturbable de la vérité contenue dans la réalité. Cette réalité est en fait multidimensionnel et contient un nombre incalculable d’êtres très différents, beaucoup plus que ce qui existe sur terre. À ce titre, anciennement, ceux de la médecine de la corneille étaient ceux qui avaient la rare capacité de changer de forme. Ils pouvaient à volonté prendre une forme d’oiseau, de quadrupède ou d’Insectes pour aller regarder ce qui se passait dans le camp des ennemis ou pour voyager plus vite et plus loin qu’avec un corps humain. Cette capacité est extrêmement rare… dans toute ma vie passée à partager avec d’autres chamans je n’ai rencontré cela qu’une seule fois et encore avec une capacité limitée dans des circonstances précises.

Aussi, sa capacité de toujours savoir discerner la vérité lui a permis d’être désignée gardienne des anciens livres sacrés, ceux qui sont trop puissants pour être laissées entre les mains des profanes.

À mon idée il n’y a que ceux qui ont ce totem qui peut facilement faire appel à cette médecine. Ceux qui l’utilisent trop facilement peuvent se faire ostraciser, car les gens ne comprendront pas les comportements peut-être justes, mais qui semblent erratiques ou incompréhensibles lorsqu’on suit la voie surprenante de la vérité du Grand Esprit.

Néanmoins, vous pouvez faire appel à cette médecine pour voir ce qui se cache sous les événements difficiles ou surprenants du quotidien. Les choses sont la plupart du temps très différentes de ce qu’elles semblent être. Notre vision des choses est presque toujours teintée par nos programmations, conditionnements, éducation, etc., mais la réalité et la vérité sont la plupart du temps complètement différentes de ce que nous percevons. Ce qui peut sembler un signe négatif peut en fait être le contraire et ce qui peut sembler un événement heureux mener au désastre. Sachez regarder les deux côtés de la médaille et vous aurez une vision plus juste des choses.

Voilà la médecine de la corneille.

 

 

 

 

6 réflexions au sujet de “LA CORNEILLE – ANIMAL TOTEM

  1. La racine de la bruyère boit l’eau de la fontaine. Signé = Corneille :]

    je lis les courriers d’Aigle Bleu depuis tant de temps :] Une des très bonnes choses qui me soit arrivée dans cette vie-ci, même si je ne comprends pas toujours tout. haha mdr mon formatage culturel de français de 1958 sans nul doute.

    Merci de mériter détenir ce savoir ancestral et de bien vouloir le partager avec nous, Aigle Bleu.

  2. J’ai tendance à confondre corneille et corbeau et ne les différencie pas qd j’en vois dans les champs. Quelle espèce est la plus abondante ? Merci AB pour cet enseignement simple et puissant.

    • La corneille est sans conteste la plus répandue. Le corbeau ressemble beaucoup à la corneille mais il est presque 2 fois plus gros et fréquente moins les villes. Il a un gros bec. On le voit davantage dans les régions plus reculés.

  3. Bonjour Aigle bleu,
    J’affectionne particulièrement ces oiseaux.
    J’ai eu l’honneur de partager 13 années magnifique avec l’une d’elle.
    Elle s’est éteinte l’été dernier mais elle est toujours très présente dans mon cœur.
    Merci de ce merveilleux partage.
    Nathy

Laisser un commentaire