Le tabac : plante sacrée

Une plante qui sacrée et bénie dans la mémoire et la spiritualité des Premières Nations est le tabac.  Le tabac est une plante qui permet une communication toute spéciale avec le monde spirituel. Elle favorise la méditation et permet d’entendre la volonté du Divin en nous. Elle est une offrande qui fait plaisir aux ancêtres, un médium par lequel nous témoignons de notre gratitude pour la vie et la beauté du monde. Le tabac est même parfois utilisé comme médicament pour certains problèmes de santé.

tobaccoLes Occidentaux n’ont aucune idée de ce qu’ils font lorsqu’ils allument une cigarette. Lorsqu’un « végétal enseignant », comme nous appelons ces plantes spéciales qui conduisent à une conscience supérieure, est mal utilisé, il a un effet contraire et pervers. L’énergie spirituelle ne pouvant se libérer, puisque l’intention avec laquelle le tabac est utilisé sert la gratification personnelle, elle se tournera donc contre la personne et créera une diminution de son énergie vitale et une lent empoisonnement qui peut éventuellement conduire à la maladie et à la mort.  Les Occidentaux, par leur soif de profit, saturent leurs produits de tabac de produits chimiques afin d’augmenter certaines qualités addictives, cosmétiques et commerciales. Ce qui pour nous est véritablement blasphématoire. Si les Occidentaux pouvaient seulement prendre un peu de temps pour écouter ce que nous avons à dire, pour entendre la sagesse qui persiste contre vents et marées, nous ne verrions pas des milliers de personnes souffrir d’une plante qui pourrait les conduire vers une élévation de l’esprit et une communion avec les forces de l’univers.

Voici une question qui se retrouve dans les commentaires et qui mérite réponse.

Comment consacrer honorablement et en son cœur le tabac sous la forme des présentations actuelles cigarette et cigare ?

Bertrand

Il m’arrive de n’avoir ni le temps ni l’envie de sortir le calumet et de faire tout le rituel que demande l’offrande de la pipe sacrée alors que je veux méditer et recevoir les messages apporter par le tabac. Alors je prends mon tabac sacré (je fais pousser mon propre tabac l’ancienne variété traditionnelle de nos ancêtres qui est mélangé avec d’autres herbes spéciales) et du papier à rouler. Je me purifie avec le Chiiyaam et je roule en conscience une cigarette. J’allume et j’offre une bouffée au nord, une bouffée à l’est, une bouffée au sud, une bouffée à l’ouest, une à la terre et une au ciel. Je me purifie en soufflant la fumée dans ma main et l’amenant sur ma tête et ensuite sur mon cœur. Alors je fume en offrant mes prières au Créateur et je reste quelques minutes en méditation. Cela n’apporte pas la même connexion que donne le calumet, mais c’est rapide et me permet quelques minutes de communion avec la nature et l’inspiration qu’apporte le tabac sacré.

6 réflexions au sujet de “Le tabac : plante sacrée”

  1. Bonjour holala! J’ai pas encore fait mes exercices ce matin Aigle Bleu puis au réveil une voix me dit « nous vous ordonnerons et vous ferez » ensuite la première personne que j’ai au telephone me dit « c’est obligatoire » et voili une lecture de votre article sur le kidnaping de notre sacré… :/ J’espère que j’arriverai à appliquer ta formation aujourd’hui, Aigle Bleu.
    Mon coeur tremble pour toi précieuse plante qui m’as conduite jusqu’ici. Tu m’as écouté tout ce temps, où je me suis confiée à toi. Je vais faire de mon mieux pour t’écouter aussi.
    Merci infini
    PS: Là c’est la douche!

  2. Bonjour Aigle Bleu,

    article très intéressent et instructif, comme tous les articles que vous donnez en partage.
    Je ne suis pas fumeur, mais a l’occasion un petit cigarillo de la Havane, je ne dis pas non ! Aussi j’ai pense que, dans la continuité de votre article, peut-être pourriez-vous nous guider et nous enseigner.
    Comment consacrer honorablement et en son cœur ( par ex: prière silencieuse avant d’allumer son cigare ) le tabac sous la forme des présentations actuelles cigarette et cigare?

    Bien cordialement à vous et encore merci pour la sagesse de vos enseignements.

    Bertrand

    • Voici une question qui se retrouve dans les commentaires et qui mérite réponse.
      Comment consacrer honorablement et en son cœur le tabac sous la forme des présentations actuelles cigarette et cigare ?
      Bertrand
      Il m’arrive de n’avoir ni le temps ni l’envie de sortir le calumet et de faire tout le rituel que demande l’offrande de la pipe sacrée alors que je veux méditer et recevoir les messages apporter par le tabac. Alors je prends mon tabac sacré (je fais pousser mon propre tabac l’ancienne variété traditionnelle de nos ancêtres qui est mélangé avec d’autres herbes spéciales) et du papier à rouler. Je me purifie avec le Chiiyaam et je roule en conscience une cigarette. J’allume et j’offre une bouffée au nord, une bouffée à l’est, une bouffée au sud, une bouffée à l’ouest, une à la terre et une au ciel. Je me purifie en soufflant la fumée dans ma main et l’amenant sur ma tête et ensuite sur mon cœur. Alors je fume en offrant mes prières au Créateur et je reste quelques minutes en méditation. Cela n’apporte pas la même connexion que donne le calumet, mais c’est rapide et me permet quelques minutes de communion avec la nature et l’inspiration qu’apporte le tabac sacré.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.