LA SANTÉ ET L’ABONDANCE

2013-08-03_AB_1-28-copie-1

Les sujets de l’abondance et de la santé sont liés dans l’esprit et dans la réalité. La conscience de l’Homme détermine la nature des circonstances et environnements dans lequel il évolue. Nous sommes de moins en moins tributaires de l’ensemble des consciences de l’humanité dans la mesure où notre conscience évolue vers l’unité avec la Création. Nous avons un pouvoir d’action juste qui est tributaire de notre alignement avec la pensée du Créateur.

Lire la suite

LA GUÉRISON ET LES SOINS THÉRAPEUTIQUES

Cher Aigle Bleu, aujourd’hui le monde nous propose une multitude d’outils thérapeutiques divers et variés pour se débarrasser de maladies, de troubles en tous genres, qu’ils soient d’ordre physique, émotionnel ou même spirituel… Il devient parfois difficile de choisir, ou simplement de sentir vers quelle technique se tourner. Pensez-vous que toutes les techniques de soin aient la même efficacité, ou bien certaines vous semblent-elles préférables ?

Lire la suite

LA TÉLÉPATHIE – aptitude que nous avons tous et toutes

Le blogue aiglebleu.net, qui a commencé en mai 2008 sur les conseils marketing de la direction des parfums Invocation, est devenu avec le temps une vraie passion pour moi. Cette passion en fait s’est développée lorsque j’ai commencé à recevoir des commentaires de mes lecteurs et ensuite lorsque j’ai commencé à les ressentir.

Lire la suite

LA VIE DES ARBRES

arbres_musicaux

Samedi passé dans le Devoir[1], il y avait un cahier sur les recherches actuellement entreprises par des étudiants universitaires. L’une d’elles expliquait qu’une personne à découvert que les racines d’arbres, sous le sol, s’entrelacent avec celles d’autres arbres et même se « soudent » ensemble et sont donc, inextricablement liées. Ils ont trouvé que les arbres dont les racines sont soudées avec d’autres arbres ont une meilleure croissance que ceux qui ne le font pas. Intéressant ! Ça démontre que les arbres n’ont pas une vie aussi individuelle qu’on pourrait le penser en les voyant. Françoise

Lire la suite

La Sagesse au Quotidien

Plusieurs commentaires à l’article paru hier. Ce qui m’interpelle surtout c’est le cri du cœur d’une maman, « comment s’en sortir !? » Oui, il est très consternant et frustrant de voir des programmations et des conditionnements qu’on a compris et éliminés, être adopté par nos enfants. Mais, voilà, il ne faut pas insister, il faut expliquer calmement. Et pour soi aussi, il faut observer, ne pas se culpabiliser ou se mettre en colère, cela ne fait que nourrir les forces qui ont créé ces conditionnements. Il faut être compréhensif avec soi et les autres. Certaines dynamiques et certains modes de vie prendront des générations à transformer. Il faut chercher des voies alternatives, mais aussi accepter qu’on ne puisse pas tout changer du jour au lendemain. Ce n’est pas toujours facile et ce n’est pas toujours gai de voir tout cela, mais ça fait partir du processus.

Lire la suite

LA SEXUALITÉ, L’AMOUR, LA VIE DE COUPLE ET LA FAMILLE 4

(Suite de hier et fin. )

Pendant l’écriture de ces articles, nous avons songé à toutes les souffrances vécues par les hommes et les femmes qui ont eu des relations intimes dans des couples qui se sont ensuite brisés : une somme incroyable de douleurs souvent très aiguës et pour lesquelles il y a peu de remèdes… Ce sont des douleurs très intimes, très déstabilisantes, très profondes… et qui prennent du temps à se dissiper. Presque toutes les personnes du monde actuel ont connu de telles douleurs. Si la sagesse racontée par ces articles était appliquée, le volume incommensurable de ces souffrances n’existerait presque plus…

Lire la suite

LA SEXUALITÉ, L’AMOUR, LA VIE DE COUPLE ET LA FAMILLE 2

(continué d’hier)

La sexualité sans amour est une des pires perversions qui soit, bien qu’elle ne soit pas reconnue ainsi par la vaste majorité des humains aujourd’hui. Dans le monde moderne, c’est devenu une industrie et souvent aussi une dépendance et un palliatif aux lacunes d’une vie sans amour. Ce besoin fondamental d’être aimé et de donner de l’amour a été remplacé par une fonction physiologique dénuée de sentiment atteignant parfois même une laideur innommable.

Lire la suite