POSSESSIONS, EXORCISMES, MAUVAIS SORTS, LIBÉRATIONS

Depuis que je travaille comme chaman, j’ai eu des demandes pour purifier les êtres et les lieux des influences invisibles nuisibles, néfastes et maléfiques. Mauvais sorts, possessions, esprits frappeurs, visiteurs indésirables, maléfices, âmes perdues, j’en ai vu de toutes les couleurs. Une fois c’est l’histoire d’horreur. La grand-mère se suicide par pendaison dans la maison. Elle est incapable de monter vers la lumière parce qu’elle est prise dans les émotions conflictuelles qu’elle a provoquées. Sa fille et ses petites-filles sont clairvoyantes et sont effrayées par les apparitions de cet esprit tourmenté. Elles font appel à des charlatans qui plutôt que d’aider cette pauvre âme attirent d’autres âmes perdues. Elles en ont maintenant des dizaines dans la maison. Elles se font pousser dans les escaliers, tirer les cheveux, reçoivent des coups et sont dorénavant incapables de rester dans la maison une fois la nuit tombée. La famille est sur le point d’éclater. Elles sont donc très reconnaissantes le lendemain de mon travail de pouvoir retrouver leur maison et commencer à guérir la famille fortement éprouvée par ces circonstances.

D’autres fois c’est des mauvais sorts, qui viennent parfois de personnes proches de la famille, et parfois d’un membre de la famille. Parfois encore, les visions des esprits et des préjudices ressenties ne sont en fait que maladie mentale et perte des réalités. Bref, comment faire la différence entre ce qui est réel et ce qui imaginaire ? Comment annuler et désamorcer toutes les mauvaises énergies qui sont envoyées avec des intentions malveillantes par des personnes sans scrupules épris de pouvoir et rempli de haine, de jalousie et d’agressivité ? Comment inviter les âmes perdues à retrouver la lumière ? Comment purifier la maison des drames qui s’y sont déroulés ?

La lumière de l’âme est suffisante pour pallier et guérir tous ces problèmes. Nous avons oublié qui nous sommes, ainsi la mesure de notre pouvoir nous est cachée. Nous sommes souverains, créer à l’image du Grand Esprit, rempli du potentiel infini du Divin co créateur qui réside en nous. Il n’y a en fait rien qui puisse nous affliger si nous n’avons pas ouvert nous-mêmes la porte à ces problèmes. Mais allons-y point par point. Le but de ce que je partage avec vous ici c’est de vous permettre d’être autonome, de vous protéger et vous libérer par vous-mêmes.

Il y a une connaissance de l’esprit qui est connu que par très peu de personnes aujourd’hui. Nos connaissances scientifiques, notre vie matérialiste avec ses mille et une distractions et divertissements, nos innombrables technologies qui parsèment tous les instants de chaque jour prennent tellement de place que la reconnaissance de nos besoins spirituels, émotionnels et psychologiques sont enfouis sous la poussière de ces incessantes activités. De plus, il y a eu une action concertée des forces de l’ombre de garder l’Homme dans l’ignorance afin de mieux le manipuler. C’est impossible de donner ici toute cette connaissance. De toute manière on peut le découvrir en soi, rien n’est caché pour celle ou celui qui regarde en soi. Je vous mets sur la voie, à vous de continuer à réfléchir et découvrir les secrets de l’âme et de l’esprit.

L’âme et l’esprit sont éternelles et immortelles. En fait, nombreux sont les suicidés qui sont surpris de constater qu’après la mort rien n’a changé, ils éprouvent les mêmes émotions, mais plus personne ne les voit. Vraiment difficile et souffrant. Si on accompagne la personne mourante avec calme, avec sérénité, en gardant nos pensées sur la vie, en invitant la personne à porter des messages au Grand Esprit pour nous et à revenir ensuite dans ses arrières petits-enfants et arrières arrières petits-enfants, la transition se fera avec douceur et quiétude. L’âme saura où aller. Elle ne sera pas perdue.

Elle est tellement malsaine cette coutume d’ériger des pierres tombales au-dessus des cercueils où sont enfermés les corps, dans ces fosses septiques pour humains que sont les cimetières. Comment voulez-vous que l’âme puisse revenir vivre dans la beauté des domaines familiaux s’il est proclamé en lettres de pierre qu’elle est morte et que les substances dont est composé son corps me peuvent retourner à la terre nourrir le vivant ? Non, enfouissez sans identifier la tombe si possible, avec simplement un linceul afin que le corps puisse nourrir les insectes, les arbres et les herbes et redevenir la vie. Ou répandez les cendres dans les lieux naturels où a vécu la personne afin que ses molécules puissent redevenir la vie. L’âme de toute manière n’est plus là.

Presque toutes les traditions indigènes de la terre, nourries par des millénaires de sagesse, prévoient de veiller le corps trois jours. Il y a des raisons à cela. L’esprit sort immédiatement du corps au moment de la mort, mais l’âme prend au moins 3 jours à rassembler toutes les mémoires de la personne inscrite dans ses cellules pour les porter jusqu’à la prochaine vie. Si nous déplaçons le corps trop vite l’âme ne retrouve pas l’esprit qui est resté là où le corps est mort. C’est l’esprit qui peut amener l’âme dans la lumière du monde du Grand Esprit où ils doivent séjourner quelque temps pour se renouveler avant de revenir dans leurs prochaine incarnation. C’est pourquoi il y a tant d’âmes errantes aujourd’hui. Vous voyez à ces quelques données que notre mode de vie actuel manque de connaissances fondamentales pour bien accompagner les âmes.

Lorsque les circonstances de la mort sont difficiles et que l’âme n’a pas été accompagnée alors il suffit souvent simplement de prier. Soyez amour et diriger votre amour vers l’âme de cette personne perdue entre les mondes. Voyez une échelle de lumière qui monte vers les cieux. Demandez l’aide des ancêtres ou des anges de vos traditions pour l’aider à retrouver la lumière. Le pouvoir de l’esprit humain, de la prière et de l’amour n’a aucune limite. Seule la peur en soi peut empêcher notre aide et notre amour de libérer une âme perdue. Et il suffit de regarder la peur pour la dissiper.

 

Il y a tout un enseignement sur la peur qu’il faut donner pour comprendre comment elle attire les entités maléfiques et jugule notre potentiel.

L’Homme, la Femme, sont bien plus forts que n’importe quelle entité maléfique. Ils ont un corps humain, ce que l’esprit n’a pas. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les entités du mal ou esprits négatif, désincarné, âmes errantes ou entités du bas astral cherchent à posséder des êtres. Elles voudraient bien s’incarner. Nous avons quelque chose que ces entités non pas : notre corps. Nous sommes, au départ, plus forts, plus puissants que toutes les entités. Par contre, ces entités ont une porte d’entrée, une façon d’influencer les êtres humains : la peur. Et c’est cette dernière qui les nourrit et leur donne de la force. Si vous n’éprouvez aucune peur vis-à-vis des forces du mal, elles n’auront pas d’emprise sur vous sur les plans psychiques et spirituels.

Il existe deux peurs normales et naturelles qui n’ont pas de conséquences :

–          la peur de tomber, le vertige ou la crainte qui vous habite dans des lieux élevés, bord de falaise ou précipice, toiture de maison, etc.

–          celle d’un bruit soudain, une porte qui claque, coup de feu, sirènes et alarmes qui vous font sursauté et chercher la sécurité.

Ces peurs sont normales, naturelles et n’ont pas besoin d’intervention de votre part.

Toutes les autres peurs sont des créations de votre imagination. Vous n’en avez aucun besoin, elles peuvent même vous nuire et retarder votre évolution. La peur attire ce dont vous avez peur, car toute pensée est créatrice. Si vous avez peur des voleurs, ils viendront. Si vous craignez le feu, vous serez victime du feu. Si vous avez peur du diable, il se manifestera à vous dans un de ses innombrables déguisements!

Vous pouvez confronter la peur, car elle est très lâche. Tant que vous la fuyez, elle vous suit comme votre ombre, mais dès que vous lui faites face, elle s’enfuit épouvanté.

La meilleure façon de faire disparaître la peur, c’est de la confronter, de la regarder, de comprendre d’où elle vient et pourquoi elle est là. Si vous regardez la peur en face elle se dissipe, car en réalité elle est illusion, le seul fruit de vos pensées.

HISTOIRE de PEUR

Un jour, un homme qui était commis voyageur vint me consulter. Il avait eu un terrible accident sur le pont de Québec. Il avait passé 3 mois hospitalisé. Lorsqu’il avait pu reprendre son travail de commis voyageur, il avait pris ce même pont. Le souvenir de l’accident à provoquer une peur intense! Il freina au milieu du pont et était incapable d’avancer. Il a créé un immense embouteillage et ils ont dû remorquer sa voiture. Le lendemain il essaya avec sa femme à ses côtés. Pareil, il fige, paralyser par la peur. Elle prend le volant.

Il vient alors me consulter avec ce problème. Il me dit qu’étant commis voyageur il doit impérativement pouvoir traverser ce pont. Je lui ai donc conseillé d’aller à pied sur le pont, de marcher aussi loin qu’il s’en sentait capable et de rester là, à regarder en bas (peur réelle), le lieu de son accident (fausse peur) et de faire cela 7 jours de suite. Une fois à cet endroit, il devait prendre le temps de se souvenir de son accident et de laisser les émotions et les sensations l’envahir. Les premières fois furent difficiles. Mais au bout de la semaine, il ne ressentait plus rien. À tel point que lorsqu’il reprit sa voiture, il ne réalisa qu’après coup qu’il avait traversé le pont sans même penser à sa peur.

LES ARAIGNÉES…

Une femme vint me consulter pour un cas de peur : celle des araignées. À la seule pensée qu’il pouvait y avoir des araignées dans sa maison l’été, elle se sentait mal. Lorsqu’elle en voyait une, elle devenait hors d’elle et devait appeler un voisin pour la sortir de sa maison. Je mis la personne seule dans une pièce complètement noire, et lui fit visualiser une petite araignée dans un coin de la pièce. À la séance suivante, elle dut visualiser une petite araignée dans chaque coin de la pièce. Et, à la fin du traitement, le 7e jour, elle pouvait visualiser de grosses tarentules noires velues grimpant partout sur son corps. Aujourd’hui, elle n’a plus aucune peur des araignées. Elle peut même en prendre une dans ses mains pour la sortir de sa maison.

Vous voyez donc bien à l’aide de ses deux exemples qu’en confrontant votre peur, vous pouvez la dissoudre, la dissiper. En regardant en face nos peurs, nous arriverons à ne plus en être victimes. C’est une démarche essentielle. Si la peur vous tient les entités maléfiques et les gens malveillants peuvent avoir une influence sur vous, vous serez faible et vulnérable. Si vous n’avez aucune peur, rien ne peut vous toucher. C’est la réalité. Maintenant, lorsqu’on est en transition entre ces 2 états les fluctuations peuvent être importantes. Et donc…

Il y a un halo de lumière qui est une protection naturelle autour du corps physique. D’environ 10 centimètres, ce treillis d’énergie photonique et électromagnétique s’appelle le corps éthérique. Un peu comme un filet, mais dont les mailles seraient hexagonal ce champ d’énergie est l’interface entre tous vos autres corps, soit entre le physique, l’émotionnel, le mental et le spirituel. C’est aussi l’interface avec les diverses énergies de l’univers. Son travail est de permettre aux informations justes et utiles d’entrer, mais de repousser les énergies lourdes, néfastes, pesantes, obscures, etc.

Le mode de vie actuelle est propice au dérèglement de ce corps lumineux. Le tabagisme, l’alcoolisme, la toxicomanie, les chocs émotionnels, les traumatismes, les dérèglements de la morale et des repères éthiques qui guident une vie harmonieuse, les pollutions électromagnétiques, les produits chimiques, les fausses informations, la peur, la maladie, les voyages en avion, tous ces facteurs peuvent créer des trous, des déchirures ou encore un déplacement du corps éthérique qui alors n’est plus égal autour du corps. Si en plus de cela il y a peur et craintes alors le terrain est propice pour les visiteurs indésirables. J’ai souvent vu des gens qui n’avaient pas conscience d’abriter des entités se retrouver libéré à la suite d’une loge de sudation ou autre cérémonie. La différence dans la morphologie et le caractère de ces personnes étaient parfois impressionnante.

Pour bien stabiliser le champ éthérique, il est bon de visualiser la lumière autour de nous et ensuite de l’attirer en nous. Il est bon lorsqu’il a des influences malsaines autour de soi de faire entrer notre énergie en nous. Il suffit de le visualiser, d’imaginer que notre halo lumineux se concentre dans notre corps. Ensuite, ressentez le corps, habitez-le pleinement. Soyez confiant et sans peur, courageux et bien dans votre peau. Ayez des habitudes de vie saine et prenez contact régulièrement avec des éléments naturels, tels les arbres, le soleil, la terre, le potager, la mer, les ruisseaux, etc. Suivez vos intuitions, vos croyances, vos valeurs, ne laissez pas les autres influencer votre comportement, mais soyez complètement et entièrement vous-mêmes. Si vous êtes comme cela, votre énergie sera pleine et impénétrable, vous serez libre des influences pernicieuses invisibles d’entités ou de personnes qui vous veulent du mal. C’est vraiment l’essentiel. Être une Femme, un Homme, suffit pleinement à vous protéger sans que vous ayez à faire quoi que ce soit. Et riez !! Aucune énergie négative ne peut survivre à un joyeux fou rire qui agite le ventre !

Il existe bien-sûr dans les nations amérindiennes et autochtones de tous les continents des rituels, cérémonies et thérapies qui peuvent favoriser le retour vers l’intégrité de nos corps subtiles. Elles peuvent favoriser un rapprochement avec soi. Elles peuvent être très bénéfiques et favoriser l’unité avec notre âme. L’important c’est de comprendre et de vivre notre unité avec le monde, de comprendre qu’on appartient à la terre et que la terre nous appartient. Ce faisant on devient un véritable être humain. Cela peut sembler banal, mais en fait si on comprend notre rôle en temps d’être humain sur terre nous aurons un immense pouvoir.

Parfois, il faut un moment avant de parvenir à trouver son centre et se sentir bien en soi. Vous pouvez alors prendre des outils de purification tels que CHIIYAAM qui comporte un encodage de purification et de protection et méditer avec le CD Tambours de la Terre Mère en visualisant la lumière pure de votre âme.   Aucun maléfice ne sait survivre à une telle pratique.  Certains préfèrent des encens plus traditionnels. Vous verrez sur ces pages la manière de purifier les maisons avec la fumée des herbes sacrées.

Ce qui peut présenter un défi c’est la purification des lieux où des événements morbides et cruels se sont déroulés et où il y a eu la mort comme conséquence. Le Chiiyaam et les encens de sauge amérindiens peuvent peut-être aider. Sinon il faut faire appel à des praticiens chamaniques certifiés ou des personnes médecines des Premières Nations ou autres professionnels de ce type de travail.

Nous entrons dans une nouvelle ère. Nous comprenons de plus en plus que nos modes de vie actuels qui sont contrôlés par l’argent sont faux et nuisibles à toute vie. Ainsi, nous reviendrons encore une fois à la nature et à notre identité fondamentale de véritables êtres humains, co-créateurs du paradis sur terre. La grande accumulation d’énergies mauvaises qui est si omniprésente aujourd’hui se dissipera graduellement et nous deviendrons encore une fois les joyeux enfants du Grand Esprit, jouant pour l’éternité dans Son jardin d’une impeccable perfection, l’univers!

Paix, Joie et Amour

Aigle Bleu

 

 

Lire la suitePOSSESSIONS, EXORCISMES, MAUVAIS SORTS, LIBÉRATIONS

CÉLÉBRATIONS DU SOLSTICE D’ÉTÉ ET DE L’ÉQUINOXE D’AUTOMNE AVEC AIGLE BLEU

Ce WE je vous transmet le beau travail de mes organisateurs. Lorsqu’on peut faire ces cérémonies de plusieurs jours, c’est un plein d’énergie et un RDV avec la Nature et l’esprit communautaire que l’on n’oublie jamais.

Lire la suiteCÉLÉBRATIONS DU SOLSTICE D’ÉTÉ ET DE L’ÉQUINOXE D’AUTOMNE AVEC AIGLE BLEU

LE SOLSTICE D’HIVER, NOEL ET LES CÉLÉBRATIONS TRADITIONNELLES

33 Noël a un impact social et commercial tellement considérable en Amérique du Nord, que rares sont ceux qui ne le fêtent pas, ne fût-ce que dans son aspect séculier. Beaucoup de Premières Nations ont accepté les enseignements de Jésus Christ, dans lesquels elles puisent espoir et inspiration. Elles célèbrent Noël comme la plupart des Chrétiens à travers le monde.

Lire la suiteLE SOLSTICE D’HIVER, NOEL ET LES CÉLÉBRATIONS TRADITIONNELLES

Le retour de Femme Bison Blanche

 

WhiteBuffaloCalfWoman

Il existe une prophétie qui annonce le retour de Femme Bisonne Blanche. Beaucoup d’entre nous, en particulier les traditionalistes des Premières Nations, espèrent son retour avec impatience. Pour ceux qui ne la connaissent pas, la Pipe Sacrée, l’autel béni du peuple rouge, fut remise aux Lakotas par une envoyée du Grand Esprit. Cette émissaire n’était autre que Femme Bisonne Blanche. Elle arriva pour bénir le peuple de ses précieux dons de sagesse et de connaissance, restaurer l’ordre naturel du monde et remettre sur le chemin de l’abondance ce peuple qui souffrait de famine.

Dans l’histoire amérindienne, il y a eu de fréquentes visites par des émissaires d’essence divine, tels que Wovoka, qui se manifesta aux nations des plaines de l’Ouest, l’Être Pâle, qui visita les Cherokees, Deganawida, pour le peuple Iroquois, Quetzaqualt pour le peuple Maya, Femme Bisonne Blanche pour le Lakotas, et de nombreux autres. Ces êtres sacrés vinrent pour restaurer les instructions premières originelles qui étaient oubliées ou ignorées du peuple. Lorsque de telles instructions originelles, que nous portons tous en nous, sont ignorées cela cause discorde, guerres, détresse, misère, famine, et d’autres circonstances contraires à l’ordre naturel.

Il faut comprendre que l’Homme est au sommet de la Création. Tout dans l’univers est conçu pour le servir pourvu qu’il sache maintenir l’harmonie et l’état de béatitude naturelle et première, libre de tout conditionnement, qui est son héritage. Malheureusement, de nombreuses influences ont obscurci la compréhension que l’Homme possède de la réalité, et nous avons perdu le contact avec l’état de grâce et d’harmonie qui nous permet d’être en unité avec la nature et le monde.

La prophétie des Premières Nations disait que lorsque Femme Bisonne Blanche reviendrait à notre époque pour restaurer l’équilibre naturel et la grâce et la beauté du monde naturel, nous pourrions de nouveau jouir d’un bonheur complet et d’une santé parfaite. Les bisons resurgiraient de sous terre, la vie de liberté et d’harmonie avec la nature serait restaurée. Ainsi, devant la misère, l’injustice, la maladie, le racisme, les guerres, la pollution et la perte des terres sur lesquelles devaient naître nos enfants et où nous devions vivre en harmonie avec la nature, qui nous furent enlevées par les colonisateurs européens et les gouvernements canadiens et américains qu’ils ont instaurés, notre espoir dans le retour de Femme Bisonne Blanche était devenu plus que fervent.

Moi, plus que d’autres, j’avais un désir profond et urgent de la rencontrer. L’histoire de ma vie qui n’est pas importante, mais qui paraitra un jour pour les éléments d’enseignements qu’elle comporte pourrait expliquer pourquoi ce désir était si intense. C’est dans un temps de ma vie où j’étais terrassé par de nombreuses attaques très costaudes des sbires des forces de l’ombre qui propulsait maintes diffamations mensongères à mon sujet sur tous les médias, télévision, radio, journaux et internet que ce moment magique de reconnexion s’est fait.

Une femme chez qui j’avais enseigné en Californie m’écrit pour me parler d’une série de livres écrits par un entrepreneur russe, Vladimir Megre, qui parle d’une femme qui se tenait depuis sa naissance recluse dans la taïga sibérienne. Je lis quelques passages sur internet et je commande immédiatement les 9 volumes. La lecture me passionne. De lire les attaques qu’elle aussi a été l’objet me réconforte. J’y trouve un nouvel élan. Je lis les neuf volumes.

J’ai lu depuis mon jeune âge des livres dans toutes les traditions spirituelles du monde; hindouisme, bouddhisme, soufisme, ésotérisme chrétien, etc., mais jamais je n’ai relu un volume plus d’une fois. Là, wow, je relis, les livres une deuxième fois, et une troisième, aujourd’hui 10 ans plus tard j’en suis à ma 5e relecture de ces livres.

Quelques mois après la première lecture, je venais de commencer ma deuxième lecture des 9 tomes lorsque la lumière s’est faite en moi. Anastasia était la femme bisonne blanche ! Tous les signes étaient réunis.

Nos prophéties disaient qu’ils y auraient 5 signes qui caractériseraient la femme bisonne blanche. Premièrement elle serait blanche 2e elle n’aurait pas de parents, 3e elle serait en contact direct avec le Grand Esprit, 4e elle manifesterait de grands pouvoirs spirituels, 5e elle apportera les solutions au désastre catastrophique planétaire dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui.

Anastasia est blonde et caucasienne. Elle a toujours vécu seule, à l’abri de toute présence humaine à l’exception de celle de son Grand-Père et Arrière-Grand-Père, êtres de sagesse vivants en parfaite unité avec la nature et qui lui enseignèrent une culture ancestrale qui a su toujours préserver les instructions originelles que l’Homme a reçues du Créateur. Ses parents sont morts lorsqu’elle avait 3 mois, ne sachant ni marcher ni parler. La nature tout entière vint à elle pour lui apporter aide et nourriture. Ses aïeux la laissèrent seule, sachant que Mère Nature, cette Terre nourricière où elle était née, prendrait bien soin d’elle. C’est en l’observant de loin le premier jour qui suivit l’enterrement de ses parents qu’ils virent pour la première fois une sphère de lumière, animée de l’intérieur d’éclairs flamboyants multicolores qui semblait communiquer avec elle, qui se coucha dans l’herbe près d’elle le premier soir comme le faisait sa mère pour l’endormir. Par la suite, ils virent souvent cette sphère qui pouvait voyager à une vitesse fulgurante. Ils observèrent que cette sphère pouvait changer les lois de la gravité, plonger des êtres mal intentionnés dans l’enfer, changer les lois du temps et prendre forme humaine. Ils finirent par comprendre que c’était le Créateur Lui-même qui prenait soin d’elle. Ceci nous permet de comprendre que le Grand Esprit assiste Anastasia dans son œuvre et se manifeste directement à elle. Dès son jeune âge, Anastasia se mit rapidement à découvrir les immenses pouvoirs que recèle l’esprit humain. Avec l’aide de son arrière-grand-père et grand-père elle maitrisa rapidement la télépathie, parler en langues, la téléportation, la transmission d’événements sous forme de représentation vivant en 3D plus réelle et puissante que les plus grands accomplissements cinématographiques, parler aux animaux et aux plantes, manifester des objets ou les décomposer sur le plan atomique, etc. Ce qui est décrit comme des miracles notoires dans les vies des grands Saints ne sont que des événements naturels du quotidien d’Anastasia. J’ai reconnu dans la description d’Anastasia par Vladimir certains pouvoirs que les plus grands parmi les chamans des Premières Nations savent manifester. Par contre, elle semble les avoir tous et les manifester avec une facilité déconcertante là où les chamans des nations aborigènes du monde en manifestent un ou deux au prix de grands efforts et de cérémonies complexes et intenses. Et enfin, dernier signe de qui elle est, Anastasia a entrepris de nous conduire tous et toutes hors de la fenêtre du temps des forces obscures, dans laquelle nous sommes restés emprisonnés depuis des milliers d’années. Elle nous apporte par le biais des œuvres littéraires de son époux, Vladimir Megre, les solutions au dilemme humain et écologique mondiales dans lequel nous sommes.

Par sa seule action, seule dans son domaine dans la taïga sibérienne, elle nous a libérés de l’ignorance et de la douleur d’être coupés de la nature.  Elle a aussi vaincu les forces de l’ombre en démontrant leurs erreurs aux créateurs du système technocratique mondial actuel. Ses livres, rédigés par un entrepreneur russe, Vladimir Mégré, le père de ses deux enfants, se sont vendus à plus de 10 millions d’exemplaires en moins de 10 ans, et ont été traduits dans plus de 22 langues. Ce succès est stupéfiant, dans la mesure où leur première édition date de la fin des années 90. Ces livres ont induit une transformation saisissante dans ceux qui les ont lus. Des chansons, des poèmes, des danses, des expressions de lumière, d’amour et d’harmonie se sont mis à fleurir et à célébrer Anastasia partout dans le monde. Des dizaines de milliers de personnes sont retournées à acheter leurs domaines familiaux pour les cultiver, et des centaines d’éco villages ont été créés selon ses instructions. Les récoltes de ces écovillages et des petites fermes familiales russes (les Dachas) qui ont été créés peu après la sortie du premier livre produisent actuellement plus de nourriture que toute l’industrie agricole de la Russie. Stupéfiant si on considère que cela s’est fait en moins d’une vingtaine d’années. Et ce mouvement s’étend aujourd’hui à de nombreux autres pays.

Dans ses livres, Anastasia a révélé des enseignements clairs et précis qui nous montrent la voie pour retrouver la paix et l’harmonie avec nous-mêmes, nos enfants, la communauté, la terre et l’univers. Elle a su faire face aux tentatives des forces de l’ombre pour empêcher son travail. Elle vit seule avec ses enfants, et n’a nul besoin de quelque objet que ce soit, ni maison, ni vêtements, ni aucune forme de technologie. Sa nourriture, son logis et tout ce qui lui est nécessaire lui sont offerts par les plantes et les arbres, l’ours, les écureuils, les loups et tout autre animal ou insecte de la taïga sibérienne dont elle peut avoir besoin pour l’aider. Tous s’empressent d’accourir joyeusement pour donner tout ce qu’elle demande. Ainsi, Anastasia n’a pas besoin de se préoccuper de sa nourriture ni de son logement, et peut se consacrer toute entière à la grande entreprise de guérir le monde des illusions technocratiques qui ont été instillées dans nos esprits par les forces de l’ombre.

Anastasia possède tous les attributs qui sont associés à la Femme Bisonne Blanche dans les prophéties et les traditions des Premières Nations. Elle effectue le travail que nous attendions de Femme Bisonne Blanche. Elle est douée d’une beauté et d’une grâce exceptionnelles, et pourtant, reste un être humain doté de sentiments, qui a besoin d’être aimés comme nous tous. Il est manifeste que même si elle ne porte pas le nom de Femme Bison Blanche, elle nous apporte ce dont nous avions tous besoin, et ce que nous attendions de la Femme Bisonne Blanche.

Il y a de nombreuses années, bien avant de connaître l’existence d’Anastasia, mes aînés m’avaient raconté les prophéties et m’avaient dit que certains signes indiquaient que la Femme Bisonne Blanche s’était réincarnée au sein du monde, mais que personne ne savait où et que c’était mieux ainsi pour la protéger. Je n’avais alors pas de souhait plus grand que de favoriser son œuvre. Ainsi, après avoir rencontré par le biais des livres de Vladimir Mégré, Anastasia, dans la tourmente des jaloux, haineux, et autres sbires des forces de l’ombre qui cherchait à me détruire et détruire mon travail, je suis parvenu à trouver une grande paix intérieure. J’ai trouvé ce à quoi j’aspirais, les remèdes et la sagesse qui peuvent nous libérer des illusions qui nous ont séparés de la nature, du bonheur, de la santé et de la grâce.

Je vous invite à lire ses enseignements inspirés. Ils ont été écrits à l’origine en Russe et il semble que cette vieille langue Vedrusse est l’ancêtre du sanscrit ou du moins de la même famille linguistique. Bref, il y a là des mystères et un espoir gigantesque qui personnellement me permet de continuer à faire mon travail avec énergie et confiance.

Sachez que grâce à l’énergie pure et vraie de l’Homme dans sa condition première d’être divin, nous pouvons guérir ce monde et redevenir des êtres humains véritables. L’être humain a été créé à l’image du Créateur et son héritage est le monde, la planète terre, ainsi qu’une santé parfaite et une intelligence digne de co créer un paradis sans égal dans toutes les galaxies.

J’aborde la solution que propose Anastasia, le domaine familiale, dans mon article ici, LA SOLUTION GLOBALE.

Merci d’être parvenu à la fin de cet article qui pour moi est la description de ce qui m’anime le plus en ce monde.
anastasia-and-son

 

Lire la suiteLe retour de Femme Bison Blanche

LES FEMMES AU TAMBOUR DE WENDAKE À L’ESPACE DÉCOUVERTE D’INVOCATION

SPECTACLE des Femmes au Tambour – Wendake

octobre 20 @ 19 h 30 min20 h 30 min

◊ SPECTACLE des femmes au tambour !

samedi 20 OCTOBRE 2018

19h30

20 $ en prévente à invocation@invocation.ca

25 $ aux portes – gratuit pour les enfants de – de 12 ans

Les femmes au tambour de La Maison Andicha

Le groupe d’artistes Huron-Wendat vous fera vibrer aux rythmes des tambours, danses et chants traditionnels amérindiens. Andicha n’de Wendat ne demande qu’à vous partager leur amour et leur fierté de la culture des Premières Nations !

Prestation artistique de 45 min.

Diane Andicha Picard est la Gardienne du Tambour-Chef Sacré et directrice de ce groupe traditionnel. Elle vous propose des activités pour partager ses connaissances pour du 23 octobre à juin 2019.

(Autres ateliers prévus dans nos locaux – cliquez ici).

Réservation au +1 418 843 8777 – invocation@invocation.ca

555 chef Max gros Louis – Wendake G0A 4V0

Lire la suiteLES FEMMES AU TAMBOUR DE WENDAKE À L’ESPACE DÉCOUVERTE D’INVOCATION

LA CHAUVE-SOURIS – animal totem

 chauvesouris

La chauve-souris symbolise l’initiation chamanique. Le mot chaman est un mot provenant du toungouse appelé aussi evenk, une langue de Sibérie orientale, qui veut dire « celui qui est né deux fois ». En effet, la plupart des initiations chamaniques réactivent l’idée de mourir et de renaître, et la plupart des traditions spirituelles incluent cette légende, ce mythe, le plus connu étant celui du Christ mort et ressuscité.

Lire la suiteLA CHAUVE-SOURIS – animal totem