Fleurs cultivés et fleurs sauvages

Alors, zut, la photo, ça ne rend pas la beauté du jardin. Je m’aperçois que je suis comme un enfant qui voulait avec grand enthousiasme montrer l’objet de son amour et qui est frustré que les photos ne sachent pas rendre ce qu’il voit. Non seulement je n’y connais rien en photo, mais avec du recul je m’aperçois que je voulais vous montrer ce que je vois et là aucune photo ne sera jamais capable de faire cela. Comme avec ma fille, directement devant la chose à montrer il fallait souvent prendre plusieurs minutes avant qu’elle perçoive ce que je voyais et encore elle le voyait pas toujours. La plupart du temps quand même, ah, je suis encore plus fier d’elle que de mon jardin.

 

Mais bon, chose promise chose due, voici quelques photos du jardin.

 

Un parterre avec fleurs, plantes ornementales et bleuets (myrtilles).

 

La rhubarbe après la première récolte. On a maintenant sur la table du déjeuner confiture de rhubarbe et en entrée au diner salade de rhubarbe cru, yam.

 

La ciboulette en fleurs avec les tomates, ils sont un peu perdus dans la ciboulette pour l’instant mais ils seront bientôt plus grands. C’est le tout début de l’été pour nous ici au Québec.

 

Les petits pois, les fèves, l’ail, un cerisier et au fond les feuilles argentés c’est de la sauge des prairies.

 

Un autre parterre avec plantes ornementales, fleurs et bleuets.

 

Les topinambours.  C’est la patate autochtone du nord est de l’île tortue. De la famille des tournesols, elle pousse plus grand qu’un homme et fait de belles fleurs à l’odeur incomparable qui ressemblent aux tournesols mais en plus petit. Les tubercules sont plus petits que les patates mais ont un goût terreux très spécial.  Elles poussaient sauvages dans mon jardin lorsque je arrivé ici alors je n’ai fait que les favoriser et maintenant on a plus qu’on peut en manger dans une année.

 

Fleurs cultivés et fleurs sauvages.

 

Au premier plan, de la menthe, ensuite fleurs du jardin de ma fille et la haie de jeunes cèdres que j’ai planté pour faire une clôture vivante à mon mini domaine.

 

Les myosotis qui poussent sans permission et en abondance partout.

 

Ma petite forêt.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.