LE LOUP – animal totem

wolfLe loup est vraiment celui qui nous enseigne le plus la bonne entente et l’harmonie communautaire. En même temps, il symbolise l’enseignant dans la tradition amérindienne, celui qui guide la communauté. Les loups sont très organisés: c’est un animal qui a une organisation communautaire extrêmement stricte. Ils travaillent toujours ensemble, chacun a sa place et la garde. Leur sens communautaire est très développé. Les plus anciens enseignent aux plus jeunes quelle est leur place et comment ils doivent se comporter au sein de la meute.

La médecine du loup permet de puiser aux des fondements de l’être, dans les dimensions les plus profondes que les occidentaux appellent l’inconscient et que nous appelons la médecine de la lune. A la pleine lune, les loups vont hurler avec la lune: c’est un appel à ses enseignements.

Ceux qui ont cette énergie sont attentifs aux messages de leurs rêves, à leurs intuitions. Ce sont ceux qui partagent les intuitions qu’ils ont pour guider les autres et qui vont trouver et ouvrir de nouveaux sentiers. Ils formaient le clan des guerriers dans les Premières Nations parce que leur esprit de meute et d’organisation de groupe pour la chasse favorisait la protection de la communauté contre les prédateurs humains. Leurs sens comme ceux du loup sont très développés.

Ils sont aussi ceux qui ont beaucoup d’énergie psychique, de par cette connexion avec la lune, qui symbolise l’énergie de l’inconscient.

On va utiliser la médecine du loup lorsqu’on est bloqué dans sa vie. En effet, le loup est celui qui ouvre la voie, qui donne accès aux enseignements de la lune, soit aux couches profondes de la psyché, or, lorsqu’on est bloqué, c’est qu’on a besoin de cette impulsion qui vient de plus loin, des profondeurs de l’être. Faire appel à la médecine du loup nous fait donc progresser dans notre évolution et nous permet de mieux comprendre nos instructions originelles. La médecine du loup va aussi favoriser le travail d’équipe, l’organisation des relations entre les membres d’un groupe et la transmission de la sagesse et du savoir. 

Retrouvez tous les autres animaux totems dans mon livre : Les animaux totems dans la tradition Amérindienne :https://boutiqueaiglebleu.com/produit/les-animaux-totems/

 

 

6 réflexions au sujet de “LE LOUP – animal totem”

  1. Le livre « Un Homme Parmi Les Loups », rédigé par Shaun Ellis, est un superbe témoignage de celui qui a saisi sa part animale sommeillant en lui. La louve est ma guide intérieure, centrale. Nous apprivoiser mutuellement a été une formidable expérience.

    Répondre
  2. Bonjour,
    Lorsque j’étais très petite, je suis tombée sans faire exprès sur un film à propos de la bête du Gévaudan. Ca m’à quelque peu traumatisée, environ 2-3 ans après avec ma famille nous sommes partis dans cette région, avons visité des musées qui en parlaient et je me sentais très mal, toujours cette peur. J’ai également fait pas mal de cauchemars de loups garous, aujourd’hui encore quand j’en vois en image je me sens pas bien du tout. Cependant, j’ai toujours été très attirée par les loups, malgré cette histoire. Aux jeux de rôles ou il fallait choisir un personnage animal, je prenais le loup. Dès que je vois un loup en image (malheureusement jamais vu en vrai) je me sens directement attirée par lui, comme reliée ou connectée. Cependant je ne rêve plus d’animaux, et je n’en ai jamais vu (en ville c’est normal ceci dit..). Le loup serait-il mon animal totem ? J’ai également depuis quelques temps une attirance pour les cerfs/biches. L’autre jour je suis tombée 2 fois sur une image de biche/cerf en quelques minutes à peine. Serait-Ce aussi mon animal totem ? Merci beaucoup 🙂 !

    Répondre
    • Les histoires du Gevaudan c’est rendu au Québec. Certains pense que nos histoire de Loup-Garou viennent de là-bas. (Personnellement je trouve cette histoire fascinante!) Je crois qu’il est justifié de croire que ces histoire parle d’abord de « bête intérieur ». Quand rien ne va plus, certains soir, certains hommes et femmes semble devenir tout autres. On disait aussi que 7 ans sans aller à la confesse pouvait entraîner la lycanthropie.

      J’ajouterais que, pour ce que j’en sais, les totems peuvent varié selon nos besoins. C’est un peu comme les anges, ils incarnent des forces et insuffle en nous (en nous inspirant) des qualités en cas de besoin.

      Certains dise qu’on peut avoir 1 totem par dimension de notre personne. Mais personnellement, je ne m’arrête pas à ça. Comme le loups, faut savoir suivre notre flaire et nous laisser guider par ce que nous donne la vie…

      Sur ce, merci Aigle Bleu pour cet article et vos partages. 🙂
      Kwe!

      Répondre
      • Il y a quelques erreurs dans votre partage que je me permets de reprendre sans malice pour plus de précision.
        Les hommes mi bêtes existent. Ils deviennent « shape shifters » ou selon les noms que les differents peuples ont donnés à ces chamans dans des phases avancées de communion chamanique avec leurs totems. Ils peuvent même atteindre une sorte d’immortalité dans cette forme. J’en ai rencontré un, mi aigle mi homme, qui avait plus de 300ans. Il avait des plumes et un bec pardessus sa bouche et pouvait même planer en partant de plus haut dans la montagne pour fondre sur ses proies. Extrêmement sauvage il ne parlait plus. Mais sa communication télépathique était très claire, aussi acérer qu’une griffe de rapace.
        Aussi nous avons 7 totems. Ils sont là dès adolescence et ne changent plus .

        Répondre
  3. Je m’appelle Noémie et j’adore les loup je pourrais passer tout mon temps avec eu et je n’ai pas peur d’eux quand je vais au zoo les loup Corogne pas dessus et me regarde dans les eux et je sais de la confidence qu’es que sa veut dirt?:-)

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.