SÉRÉNITÉ PATIENTE

ob_68c113_flocon-de-neige

Neige blanche et pure sur les terres de l’avenir

Le sol fécond dessous attend le bon vouloir de l’astre d’or

Les oiseux nettoient les arbres des insectes immobiles geler

Et mon cœur attend la bien-aimée qui se cache dans les méandres du temps.

La sagesse brille sur les gemmes de mon quotidien

Mais elle semble avoir déserté les hommes de ce temps incertain

Ils semblent tous vouloir aimer leurs enfants

Mais les abandonnent à un monde froid et inhumain.

Chanter et griffer le papier semblent les seules outils pour les atteindre

Mais ils écoutent peu, pris dans la frénésie d’un monde électronique

Ainsi, dans le silence de l’immortalité j’attends

Que se réveille la conscience de l’Homme divin.

Ils sont solitaires ces jours de bêtise de l’Homme

La sagesse et la terre sont désertées

Nous attendons patiemment avec les larmes au cœur

Que les vents du nouveau monde viennent les secouer.

C’est bientôt maintenant; sera-t-il trop tard?

La maladie les guette à tous les tournants de la vie

Ainsi parle le Grand Esprit

Dans leurs corps il crie, vous vous éloignez de la vie!

Le soleil brille sur la neige aujourd’hui

Illuminant mille étoiles d’arcs-en-ciel

Éclairant d’un espoir nouveau

Ce jour d’attente du paradis promis.

Aigle Bleu, mercredi 18 février 2015, 9h41

19 réflexions au sujet de “SÉRÉNITÉ PATIENTE”

  1. 20/02/2015 18:52

    Ce matin, en Périgord, le pays de l’homme (terre préhistorique) emplie de magie et de sagesse (lieu du prochain festival), il m’a été donné d’être entre un magnifique arc en ciel (arc complet) à l’Ouest et la levée du soleil doré à l’Est sur un ciel bleu parsemé de quelques nuages, moment d’extase, de sérénité, d’amour, très inspirant pour une aspirante

    Répondre
  2. 19/02/2015 21:36

    Merci Aigle Bleu,

    que c’est beau, que c’est juste,

    ah, les enfants abandonnés d’aujourd’hui, auxquels on donne des doudous imprimés de petites têtes de mort – souriantes, certes, mais têtes de mort quand même…

    merci à tous ceux et celles qui ont écrit,

    nous sommes si nombreux,

    et pourtant nous ne savons pas,

    tu le dis, sera-t-il trop tard ?

    Merci Grand Esprit

    Amour et lumière dans nos cœurs

    Répondre
  3. 19/02/2015 23:02

    Manque pas un bout:) je suis resté en questionnement. La réalité de nos enfants est nourrie de messages violents, l’espoir est là avec notre terre.

    Répondre
  4. 19/02/2015 17:06

    Merci Aigle Bleu, aujourd’hui a la PMI (Protection Maternelle et Infantile) en France un enfant de 5 ans a fait un dessin de paysage de guerre avec tout les avions, les mitraillettes, les parachutes, son frère 8 ans une ville avec les rues, les usines, les bâtiments et de l’autre coté la terre….

    Répondre
    • Bonjour, :), il a du représenter la Terre 3D telle qu’elle est rendue, puis La Nouvelle Terre qui est en 4-5 D,
      et va passer en 6D pour devenir Le Paradis Terrestre Annoncé pour cet Age d’Or qui vient.
      Il y a de plus en plus d’enfants Indigos, Cristaux, Arc en Ciel, enfants dorés qui naissent en ayant récupéré des brins d’ADN… Voilà pourquoi, pour eux, il faut changer du tout au tout les programmes scolaires ou, plutôt peut-être, créer des écoles alternatives avec cours de yoga, astronomie, astrologie, et connaissances sur les Civilisations Anciennes… C’est Le Grand Changement. <3 Pas trop tôt ! Clarine

      Répondre
  5. 19/02/2015 13:15

    Merci Aigle Bleu pour le partage. Ton poême m’a touché par sa beauté et son authenticité. Amour ,paix et joie à toi.

    Répondre
  6. 19/02/2015 07:14

    L’Aigle est bleu

    L’Homme à la natte

    a écrit un poème

    sur lequel brille

    une étoile de glace

    une fleur de vie

    dont les pétales cristallines

    semblent 6 épées royales

    au petit matin

    du magicien.

    Répondre
  7. 18/02/2015 18:42

    Et cet astre d’or est aussi notre pensée, et cette terre fertile est aussi notre cœur. Tous ne sont pas fermés et sourds car la Terre nous rejoint toujours. J’attends aussi et je le sens, ce froid ralentissant la cadence de la vie, m’amène au creux du rêve qui m’habite. C’est en peinture, en dessin et dans les yeux de mes enfants que je rêve la Vie. Merci Aigle Bleu pour ton poème. Cela me fait du bien de lire les lignes de sagesse que tu partages.

    Répondre
  8. 18/02/2015 17:37

    Magnifique ce texte et très juste ; j’ai bon espoir que le printemps qui s’annonce (les premières fleurs sont là ),annonce en mème temps un monde nouveau .Je suis donc dans une attente fébrile , curieuse de voir ce qui va advenir Donc sérenité patiente , c’est tout à fait ça Paix et Amour dans tous les coeurs

    Répondre
  9. 18/02/2015 16:36

    Mais l’avantage de ce monde électronique, c’est qu’on peut être profondément touché par la beauté que certaines y écrivent .

    Ton poème est magnifique Aigle Bleu et comme toujours tellement en résonance! Merci !

    Répondre
  10. 18/02/2015 16:21

    Merci beaucoup Aigle Bleu pour ce texte qui dit bien des vérités. cependant nous ne devons pas baisser les bras et continuer à dire ce que nous ressentons et expliquer encore et encore est très important. Il y a quand même beaucoup de personnes qui finissent par agir enfin. Nous pouvons tous à notre niveau faire quelque chose déjà en commençant par des petits gestes. Souvent nous oublions que si nous sommes sur Terre, c’est pour créer des belles choses. Nous pouvons le faire.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.